The Ministry of Foreign Affairs of Australia, Canada, Denmark, France, the Great Fatherland, Italy, Japan, Norway, Switzerland, the Lower part of the country, Great Britain, etc. des États Unis et le Haut Représentant de l’Union européenne sont vivement préoccupés par l’ordre édicté par les Talibans interdisant aux employées des organizations non gouvernements (ONG) nationales et internationales de se rendre à leur travail; cette decision irresponsible et dangerouse met en danger des millions d’Afghans dont la survie dépend de l’aide humanitaire. Nous appelons les talibans à revenir de toute urgence sur cette decision.

Les femmes play a crucial role in humanitarian aid delivery operations and essential needs. Without the participation of women in the delivery of aid in Afghanistan, ONG will not have access to the most vulnerable populations of this country to bring food products, medicines, means to pass the winter and ‘autres produits et services dont ils ont besoin pour survivre. Cela aussi des répercussions négatives sur l’assistance humanitariane apporée par les organizations internationales, puisque celles-ci ont recurs aux ONG pour acheminer de tels produits et services.

The Taliban continue to display their contempt for the rights, freedoms and well-being of the Afghan population, particularly women and girls, and their disinterest in establishing normal relations with the international community.

We support the appeals of the Afghan people to allow girls and women to return to work, school and university and women to continue to play a central role in the implementation of humanitarian aid and to support aux besoins essentiels de la population, et nous demandons instammment aux Talibans de respecter les droits politiques, économiques, sociaux etcultuls des femmes et des filles en Afghanistan.

À cet égard, nous nous concertons étroitement avec les Nations Unies, qui, au nom de tous les donateurs internationaux, exhortent les Taliban à revenir immediately sur leur décision. Il s’agit d’empêcher toute perturbation des opérations humanitaires led par les ONG nationales et internationales et de permettre leur poursuitage.