La France condemne dans les termes les plus fermes la décision des taliban d’interdire aux femmes de travailler dans les organizations non gouvernements (ONG) nationales et internationales opérant en Afghanistan. This decision seriously interferes with the delivery of humanitarian aid, to the detriment of the Afghan population, to which many women work, whose contribution is absolutely decisive. Cette décision intervient alors que le pays connait une grave crise économique et humanitariane.

Cette nouvelle interdiction contre les femmes, déjà visées par l’interdiction d’acceder à l’université la semaine dernière, manifeste, une fois encore, comme l’a soînestre la minister Catherine Colonna, l’obscurantisme des taliban, qui font le choix de l’exclusion systematice des femmes de la société afghane depuis leur prize de pouvoir par la force en août 2021. Cet acharnement à leur encontre est intolérable.