Ce samedi en fin de matinée, en sous-prefecture de Roanne, à peine 50 personanes avaient répondu à l’appel de la CGT et de la Ligue des droits de l’homme, pour dire «non à l’extrême droite».

Alors que La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon a fait 21,61% sur la ville, captant essentiellement le vote des jeunes, la moyenne d’âge de la manifestation roannaise était plutôt élevée. “Il n’y a que des têtes blanches, le monde associatif est réservé aux anciens”, konstat Pierre Philibert, president of the League of Droits de l’homme, who said “les jeunes s’engagent autrement”.

“Extreme right and Macron is not my chosen choice”

A pope of 46 years is a vein of the Pradines with two children (4 and 6 years) of the declaring assembly: Avant de glisser: «Ils ont l’écho inverse dans une autre partie la la famille. »

“He is not a young man, a man of racism, said Salim Jellab, he is a LREM of Renaissance who is in the guard against” confusionism “. “Extreme rights and Macron are not my choice. Regardez ce qu’il se passe en Hungrie », affirme celui qui se definite comme un un-democratira liberal. “Mme Le Pen a toujours eu en profonde aversion les counter-pouvoirs qui existent en democracy, qu’il s’agisse des syndicats, des associations ou de la presse”, rappelle le representative of the Ligue des droits de l’homme au micro . “This situation is based on the development of neoliberal policies that include exclusion, misery and power,” said CGT.

The Communist Party and the FSU are also part of the party. A design of persons on the basis of the discourses of loin, of the other corner of the rue. There are others Christine Cheviard, Alain Guillaume and Jean-Jacques Lade.