En cette période d’Halloween, c’est de bon ton de jouer à divers jeux d’horreur. Si certains préférent installer une ambiance et conditionnent le joueur, d’autres préférent jouer sur lajurpriz pour assurer l’efficacyt de la peur qu’ils inflictient. Un screamer (hurler), ou jump scare est un tool parfait pour cela, puisqu’il implétes emotionalement et très rapidement le joueur. Certain d’entre eux sont even devenus cultes dans l’univers du jeu video, et c’est d’eux que nous allons parler aujourd’hui, avec 10 jump scares qui ont marqué (et traumatisé ?) les joueurs en ayant fait les frais.

#1 SURVIVE

Tous les joueurs de jeu de role papier vous le diront : les portes sont l’ennemi le plus dangereux d’un groupe. Les joueurs will survive l’ont appris à leur dépens. L’un des jump scares les plus cultes du jeu d’horreur ayant fait connaître Squeezie se trouve dans un couloir, alors que le joueur s’apprête à ouvrir une innocente porte. Car à peine ouvertec’est un cadavre pendu par les pieds qui vous attend.

#2 DEADSPACE 2

Les sourires ça fait pas peur, non ? Posez cette question à un joueur d’Survive 2. Alors que le jeu vous invite à fearndre des monstres vous obligeant à les immobiliser, la plus grande peur provient… d’un soleil avec un sourire. Rien à voir avec les Telepubbies cependant. Le contraste entre ce décor coloré et chatoyant et le reste de l’univers rend cette sequence encore plus effrayante et malsaine.

#3 CONDEMNED : CRIMINAL ORIGIN

Dance Condemn : Criminal Originsle joueur incarne un police officer charged de rassembler diverses preuves pour une enquête médico-légale. Lorsque vous vous approchez d’un casier contenant un defiguré corps, il faut prendre une photo. La première étant ratée, vous en refaites une. Le zoom se fait, la mise au point aussi, puis la tête tourne et le corps vous atrape le bras. A jump scare des plus efficaces dans une série de jeux d’horreur clairemente sous-estimée.

#4 eternal darkness : Sanity’s Requiem

Eternal darkness est un jeu de Silicon Knights possédant une enorme base de fans. Son système de santé mentale était déjà précurseur pour l’époque, avec divers événements étranges pouvant survenir si votre personnage se rapproche de la folie. Le meilleur jump scare du jeu se trouve dans une salle de bain. Un endroit où votre personnage est censé être en sécurité, sauf si votre santé mentale est trop basse. À la place, vous auraz droit à un magnifique screamer d’une femme morte dans une baignoire remplie de sang. Un flash visuel de quelques secondse, mais qui a suffi pour traumatiser beaucoup de joueurs.

#5 Evil Dead: The Game

Beaucoup de jeux use the jump scare as a gameplay mechanic, but the font aussi bien que Evil Dead: The Gameinspired by the film of the same name. C’est un jeu au gameplay asymétrique où un joueur seul incarnant un demon doit impêcher quatre autres joueurs de destructire le Necronomicon. Ici, le démon peut utiliser une charge afin de foncer de manière invisible sur les joueurs. S’il touche le joueur, le demon apparait devant son écranet cela augmente son niveau de peur d’un cran en plus de l’effrayer.

#6 Resident Evil

Il était impensable de ne pas parler de LA reférence en matière de jump scare. Celle-ci se trouve dans Resident Evil premier du nom, dans un couloir, avec des chiens. Their appearance, brisant les fenêtres traumatisé beaucoup de joueurs, notably thanks to their rapidity and authorized mise en scène thanks to the fixed camera system. Yet, ce n’est pas le premier jeu à l’avoir fait, puisque’il faut remonter à Alone in the dark pour avoir une scenene similaire.

#7 Prey

L’horreur survient tout le temps là où on ne l’attend pas, et là où c’est le plus étrange. Mais mining a poussé le concept plus loin, juste avec une tasse de café. Comme beaucoup de jeux immersifs, mining begin his didacticiel par le Premier Jour de Travail de Votre personnage principal. Mais ce qui devait être une presentation banale des Employés se transforme en cauchemar lorsqu’un scientifique fait remarquer qu’il ya soudainement une deuxième tasse de café supplémentaire sur sa table. La suite est restée dans les mémoires des joueurs.

#8 Phasmophobia

Phasmophobia est l’un des jeux d’horreurs les plus populaires en ce moment, et il est clairement à surveiler. Toujours en beta-test, il sait faire peur en installant une ambiance et en jouant habillement sur les mécaniques de la peur et de la faiblesse du joueur, qui n’a pas à tuer l’entité, mais simplement à la connaître. Vous n’avez donc pas d’armes, simply des tools de recherche. Et l’entité saura réponder favorablement à vos demandes, parfois avec une interactija ou un simple nuage blanc transporting la voix du fantôme. “HEY”

#9 Devotion

Devotion est une petite pépite dans le monde du jeu-vidéo d’horreur et nous ne pouvons que vous conseiller d’y jouer. L’une des scenes les plus choquantes du jeu : le joueur quietly solves a puzzle when placing a petite ballerina on a birthday cake, the figurine suddenly twists. Et pour la première fois dans le jeu, un être humain appareil à l’écran. Même s’il est calme et inoffensif, cela reste complètement effrayant.

#10 MARIO 64

Qui a dit que les screamers devaient absolument être dans des jeux d’horreurs? Au contraire, c’est quand on ne doute pas qu’il peut y en avoir qu’ils sont le plus efficace, et combien d’enfants se sont fait avoir par ce maudit piano de Mario 64 ? Beaucoup trop. Probably le traumatisme le most violent de toute une génération.

Source by [author_name]