Cela fait longtemps que l’affaire agite le village de Cerdon, peaceful bourg bugiste de 800 âmes. Le torchon brûle depuis des années entre la municipalité, en particulier, la sénatrice Sylvie Goy-Chavent, ex-maire du village, et son frère, premier magistrat de Cerdon depuis 2020 et le proprietaire de l’abbaye d’Epierre.

Ce dernier a entrepris la vaste tache de renovar la bâtisse nichée aux confins de la commune. Entre bisbilles récurrentes et aléas de construction ou autres conflits, la rénovation des lieux et leur transformation en habitation et en chambres d’hôtes n’a pas été un long fleuve tranquille. Et les algarades entre le premier magistrate et le proprietaire se sont multipliées.

Multiple procedures

En avril 2021, le conflit a été porté à son paroxysme avec des menaces de mortréés à l’encontre du premier magistrate de la commune, Marc Chavent aupres de gendarmes venus à son domicile. Ce sont ces propos outranciers et menaçants qui valent aujourd’hui au Cerdonnais un renvoi devant le Tribunal correctionnel pour des menaces de mort à l’encounter d’une personne investie d’un mandate électif public, dans l’exercice de ses fonctions.

Marc Chavan, mayor de Cerdon, se dit «soulagé et rassuré sur la justice. The mayor’s job is not easy and ungrateful if he accepts the threats, that’s not possible.

De son côté, Daniel Papet, contacté par nos soins, reject de réponder et annonce « avoir attacé le maire […] en defamation.