Le film Doctor Strange in the Multiverse of Madness est disponible au visionnage depuis le 4 mai dernier, dans les salles obscures. Nous avons laissé passer une semaine entière, afin que vous puissiez aller le voir, avant de vous proposer un résumé de toutes les références, détails et easter egg qu’il fallait voir dans ce film. Et le moins que l’on puisse dire est qu’il en regorge, la preuve avec les 37 points suivants !

ATTENTION : cet article comporte des spoils concernant le film Doctor Strange in the Multiverse of Madness. Ne continuez pas votre lecture si vous ne voulez pas en prendre connaissance.

1) la tenue de america chavez

Tout d’abord, Doctor Strange in the Multiverse of Madness nous présente America Chavez, qui peut voyager dans le multivers. Si vous regardez attentivement la veste en jean d’America, vous pouvez apercevoir une étoile, qui représente les portails en forme d’étoile qu’elle crée, un pin’s de fierté LGBTQ+, qui est un clin d’œil à ses mamans (et dans les comics, America Chavez est homosexuelle), et plusieurs phrases, dont “Amor es Amor“, qui signifie “L’amour est l’amour“.

2) la montre de stephen strange

La montre de Stephen Strange, malgré son cadran en verre brisé, l’a accompagné dans toutes ses apparitions au cinéma. Les fans savaient déjà qu’il s’agissait d’un cadeau de Christine Palmer, mais ils n’ont peut-être pas remarqué un détail intéressant à son sujet. Les fissures dans le verre sont presque exactement les mêmes que le motif des lignes de l’Oeil d’Agamotto et des lignes présentes sur la fenêtre du Sanctum Santorum.

3) dr nicodemus

Au cas où vous n’auriez pas regardé le film Doctor Strange depuis sa sortie en 2016, le personnage qui est assis à côté de Stephen au mariage de Christine est le Dr Nicodemus, qui est le chirurgien qui lui a sauvé la vie après son accident de voiture. Dans les comics, “Nic” est rongé par la culpabilité de ne pas avoir pu réparer les mains de Stephen après son accident.

4) une première référence intéressante à wandavision

Dans WandaVision, avant que la bulle de Westview ne redevienne normale, Wanda déclare à Tommy et à Billy : “Une famille, c’est pour toujours. Nous ne pourrons jamais vraiment nous quitter, même si nous essayons”. La Wanda de la Terre 838, dans Doctor Strange in the Multiverse of Madness, dit la même chose à Billy et Tommy quand elle les borde dans leur lit (dans le rêve de Scarlet Witch).

5) une référence indirecte au baron zemo ?

Lorsque Doctor Strange rend visite à Wanda Maximoff dans son “verger”, les boîtes aux lettres portent la mention “Volkers”. Bien qu’il puisse s’agir d’une coïncidence, il existe bel et bien un personnage nommé “Wendell Volker” dans l’univers Marvel, et ce dernier est lié au Baron Helmut Zemo, vu pour la dernière fois dans le MCU au sein de la série Falcon et le Soldat de l’Hiver. Volker, un étudiant belge diplômé, recherche Zemo dans la série de comics datant de 2007 Thunderbolts Presents : Zemo – Born Better (de Fabian Nicieza, Tom Grummett, Gary Erskine et J. Brown). Zemo étant un citoyen soviétique dans le MCU, comme la famille Maximoff, pourrait-il y avoir un lien entre lui et Wanda, par le biais de Wendell Volker ? Toutes les hypothèses sont possibles.

6) Le darkhold et le livre des vishanti

Deux livres différents jouent un rôle clef dans l’intrigue du film. Le premier est le Darkhold, un tome puissant écrit par le Dieu Ancien Chthon et qui est rempli de sorts de magie noire. Ce livre peut corrompre l’esprit du sorcier ou de la sorcière qui ose l’utiliser. Dans les comics, le Darkhold est un artefact mystique très convoité depuis que Marvel l’a présenté pour la première fois, en 1972.

Il a fait sa première apparition dans la série télévisée Agents of S.H.I.E.L.D. de Marvel, où son pouvoir a été utilisé pour créer une réalité virtuelle élaborée. Il est ensuite apparu comme un élément d’intrigue dans Runaways, et enfin, il est apparu dans le repaire d’Agatha Harkness à la fin de WandaVision, avant que Wanda ne le récupère pour l’utiliser à son tour, dans le but de retrouver ses enfants. Le film présente également le Livre des Vishanti, un autre livre dont l’histoire remonte aux années 1960, et qui est l’équivalent du Darkhold en termes de “magie blanche”.

7) l’endroit où se trouve le livre des vishanti

Le “Gap Junction” en VO est un espace entre les univers que Stephen-838 crée afin de permettre à un utilisateur de la magie d’accéder au Livre des Vishanti en cas d’urgence. C’est aussi très similaire à ce que serait un Nexus dans les comics. Le Nexus des réalités est un phénomène cosmique multiversel qui consiste en un ensemble de portails interdimensionnels permettant d’accéder vers n’importe quelle autre réalité, des terres parallèles, divergentes ou les dimensions mystiques ou n’importe quel autre espace-temps ; en quelque sorte, c’est un point de l’espace-temps multiversel où toutes les réalités convergent.

8) gargantos

Oui, il s’agit bien du même Gargantos (ou un variant) de celui qui nous est présenté dans la série What If… ?

Et oui, il s’agit également de Shuma-Gorath dans les comics, mais de ce que l’on sait, les studios Marvel ont rencontré un problème juridique avec l’utilisation de ce nom. Dans Doctor Strange 2, nous parlons donc de “Gargantos”, et non de “Shuma-Gorath”. Par ailleurs, le moment où America Chavez est prise en otage par Gargantos alors qu’elle escalade, le bâtiment en question ressemble à la célèbre scène de Spider-Man 2, avec le Docteur Octopus et tante May. Il semble même que ce soit le même bâtiment ! Un joli easter egg à repérer.

9) un caméo de michael waldron

Michael Waldron est l’auteur de Doctor Strange in the Multiverse of Madness et de la série Loki sur Disney Plus. Il fait également ses débuts d’acteur dans la suite de Doctor Strange, au moment où Christine et son mari sortent sur le balcon et regardent Strange et Wong combattre Gargantos. Ce dernier se tient à côté d’eux dans le rôle de l’un des invités du mariage.

10) la blague sur spider-man

Comme vous le savez, Doctor Strange in the Multiverse of Madness se déroule après Spider-Man : No Way Home. Et America Chavez a de nouveaut fait une blague vieille comme le monde sur le fait que Spider-Man pourrait potentiellement tirer des toiles autrement que grâce à ses doigts. Il s’agit d’une autoréférence de la part de Sam Raimi, puisque le Spider-Man de ses films, incarné par Tobey Maguire, possédait des lance-toiles organiques, et non mécaniques, comme ce sera le cas par la suite. Et d’ailleurs, si vous souhaitez savoir pourquoi seul le Spider-Man de Tobey Maguire tire des toiles organiques, nous vous invitons à consulter notre précédent article sur le sujet.

11) Quelque part dans le mutlivers, morgan tony et pepper sont réunis

America Chavez explique à Doctor Strange et Wong que les rêves sont essentiellement une fenêtre ouverte sur le multivers, ce qui rend un moment d’Avengers : Infinity War encore plus fort : le moment où Tony dit à Pepper qu’il a rêvé de leur future fille Morgan, ce qui signifie qu’il a probablement eu un aperçu d’un univers où ils étaient tous les trois ensemble et heureux, enfin réunis.

12) Maître Hamir et Rintrah

Dans la séquence de Kamar-Taj, on retrouve deux personnages reconnaissables entre mille : Maître Hamir et Rintrah. Maître Hamir est le sorcier qui protège America pendant que les autres sorciers sont occupés à combattre Wanda. Il se trouve également être l’un des premiers sorciers rencontrés par Stephen Strange dans le film de 2016

Rintrah est l’être ressemblant à un minotaure que l’on voit se battre aux côtés des sorciers. Bien qu’il n’ait pas beaucoup de temps à l’écran dans le film, c’est un personnage intéressant dans les comics. Il vient en fait d’une autre planète, mais a une capacité innée pour la magie. Il devient l’apprenti de Stephen pendant un certain temps, et finalement, un professeur.

13) Les sentinelles d’Ultron

Dans Doctor Strange dans Multiverse of Madness, des gardes robotiques retiennent Stephen Strange, et l’emmènent voir les Illuminati. Ces gardes ont été conçus pour ressembler aux sentinelles d’Ultron dans Avengers : L’Ere d’Ultron. Dans cet univers, il semble qu’Ultron ne soit jamais devenu un méchant, ou qu’il ait été reprogrammé, d’une manière ou d’une autre. Les sentinelles disent même “Ultron” à voix haute ; il ne s’agit donc pas là d’un vulgaire choix de design.

14) les illuminati

Les différentes bandes-annonces et le matériel promotionnel de Multiverse of Madness n’ont cessé d’évoquer la version des Illuminati de ce film, un groupe de super-héros de Marvel qui travaille dans l’ombre pour aider à maintenir l’ordre. Le film révèle que les Illuminati du MCU sont un petit groupe de héros de la Terre-838, l’un des univers parallèles que Stephen visite au cours du film. Soucieux de protéger leur monde, les Illuminati regroupent les meilleurs et les plus brillants de leur univers. Parmi eux, on trouve des versions alternatives de six personnages :

  • Karl Mordo (Chiwetel Ejiofor), l’ami du Docteur Strange devenu son ennemi juré
  • Captain Carter (Hayley Atwell)
  • La version 838 de Peggy Carter qui, comme son homologue de What If… ? a fini par recevoir le sérum de super-soldat à la place de Steve Rogers
  • Black Bolt (Anson Mount), le souverain d’Attilan à la voix qui peut littéralement tuer
  • Maria Rambeau (Lashana Lynch), la meilleure amie de Carol Danvers qui est devenue Captain Marvel dans ce monde
  • Le professeur Charles Xavier (Patrick Stewart), le leader télépathe des films X-Men de la FOX, qui possède le même fauteuil jaune que dans les comics
  • Reed Richards des Quatre Fantastiques (John Krasinski), un acteur que le studios Marvel ont failli faire jouer dans le rôle de Captain America il y a longtemps.

15) zoom sur le professeur xavier

Dans Multiverse of Madness, nous n’avons pas seulement le professeur Xavier, mais bel et bien une version de lui qui se déplace dans un fauteuil roulant extrêmement similaire à celui des comics.

16) une blague qui veut tout dire

Lorsque Reed se présente comme un membre des Quatre Fantastiques, Stephen ne reconnaît pas son nom, mais il fait un commentaire sur le nom de l’équipe. Il plaisante en disant qu’ils ont “marqué les années 60”. Il s’agit d’un clin d’œil à l’origine de la première famille des Quatre Fantastiques de Marvel. Ils ont fait leurs débuts dans les comics en août 1961, avec le premier numéro des Quatre Fantastiques.

17) La fondation baxter

Christine Palmer et les Illuminati de la Terre-838 sont financés par la Fondation Baxter. Pratique, puisque l’un des Illuminati n’est autre que Reed Richards des Quatre Fantastiques ! Le Baxter Building est le quartier général historique des Quatre Fantastiques. C’est un immeuble de 35 étages, localisé au cœur de Manhattan, à proximité de l’immeuble des Nations Unies. Il sert de bureau à de nombreux scientifiques au fil des ans dans les comics Marvel, et les fans ont longtemps spéculé sur le fait que l’Avengers Tower deviendrait le Baxter Building dans le MCU, bien que cela ne se soit pas produit, pour l’instant.

18) wanda élimine reed richards

Avant que Wanda ne tue Reed Richards, elle lui demande si ce dernier a des enfants, et Wanda est heureuse d’apprendre que leur mère, toujours en vie, pourra s’occuper d’eux après le départ de son mari. Il s’agit d’un clin d’œil à Sue Storm, qui a épousé Reed, et à leurs deux enfants, Franklin et Valeria. Selon l’histoire que l’on connaît dans notre univers, en tout cas.

19) Une référence à Captain america

Captain Carter, dans le film déclare : “Je peux faire ça toute la journée”. Il s’agit d’une phrase emblématique prononcée pour la première fois par Steve Rogers dans Captain America : First Avenger . Finalement, cette phrase n’a pas le même impact dans la bouche de Captain Carter, puisque cette dernière mourra très vite juste après l’avoir prononcée, coupée en deux par son propre bouclier.

20) Le mont wundagore

Il y a quelques références à des lieux et des personnages qui devraient interpeller les fans de longue date des comics. Une grande partie de l’apogée du film se déroule par exemple au Mont Wundagore, un lieu sinistre où les sorts du Darkhold étaient à l’origine gravés sur les murs. Dans les comics, Wundagore est en fait le lieu de naissance de Wanda, il n’est donc pas surprenant que la version cinématographique de la montagne semble également être un lieu construit pour vénérer Scarlet Witch. Les créatures qui gardent la montagne ont une apparence unique mais jouent un rôle similaire à celui des chevaliers de Wundagore dans les comics.

21) scarlet witch et agatha liée par le darkhold

Lorsque Wanda réalise que Wundagore n’est pas une tombe, mais un trône pour Scarlet Witch, on peut voir que la statue derrière elle ressemble trait pour trait au dessin apparaissant dans le Darkhold lorsque Agatha Harkness le lisait, dans l’épisode 9 de WandaVision.

22) La première plongée dans le multivers

Lors de sa première plongée dans le multivers, Stephen Strange découvre de nombreux univers différents. L’un d’entre eux contient des dinosaures comme le Savage Land de Marvel :

Et un autre semble présenter le personnage du Tribunal vivant présent dans les comics, et dont on a eu un premier aperçu dans l’épisode 5 de la série Loki.

23) une référence à dr manhattan

Le fait que Doctor Strange vomisse après son premier voyage dimensionnel ressemble à un subtil clin d’œil à Watchmen, le comic d’Alan Moore. En effet, dans le comic, il existe une blague récurrente, qui est la suivante : de nombreuses personnes finissent par rendre leur repas après avoir été téléportés par le Dr Manhattan. Il est certain que Sam Raimi a décidé, ici, de réaliser une petite référence au personnage.

24) la visite de plusieurs univers alternatifs

Au cours du film, Doctor Strange visite deux autres univers alternatifs : la Terre-838, où les Illuminati protègent les gens et où les lumières rouges signifient que tout va bien, et une autre réalité plus sombre, dans des limbes apocalyptiques.

Nous apprenons également que ceux qui connaissent le multivers ont étiqueté la Terre du MCU comme étant la Terre-616, qui est également la désignation de la “Terre Première” et la continuité principale des comics Marvel. Si vous vous demandez où vous avez déjà entendu cela, c’est certainement parce que dans Spider-Man : Far From Home, Mysterio identifie également la Terre du MCU comme la “Terre-616”

25) Une référence à McLeod

La librairie située en face du Sanctum Sanctorum de la Terre-838 s’appelle “McLeod Books”. Elle aurait été nommée ainsi en l’honneur d’un artiste Marvel de longue date, Bob McLeod, bien qu’il n’ait travaillé sur aucun des titres associés aux personnages du film.

Bob McLeod.

Sam Raimi ou Michael Waldron serait-il tout simplement un grand fan de l’œuvre de McLeod ? Dans le multivers, tout est possible.

26) des rappels musicaux

Il y a trois principaux morceaux de musique Marvel réutilisés dans Doctor Strange in the Multiverse of Madness. À différents moments du film, on entend la musique du générique de WandaVision, des pans de la bande-son de X-Men (la série télévisée d’animation datant de 1992) et la musique de la bande-son de Captain America : First Avenger d’Alan Silvestri.

Si vous voulez en savoir plus sur la raison qui a poussé les producteurs à utiliser ces pans de musiques spécifiquement, nous vous invitons à consulter notre précédent article sur le sujet.

27) walt disney

Lors d’une scène se déroulant dans une réalité alternative, on voit les enfants de Wanda regarder un dessin animé d’Oswald le lapin chanceux. Dans notre monde, Oswald était l’une des premières créations de Walt Disney qui, pour des raisons de droits, a été remplacé par Mickey Mouse. Mais apparemment, dans la Terre-838, les choses se sont passées différemment, et il est tout à fait possible que ce soit Oswald, et non Mickey, qui soit devenu l’emblème de Disney.

28) le caméo de bruce campbell

Tous les films de Sam Raimi ne comportent pas un caméo de Bruce Campbell, mais la plupart d’entre eux le font. Dans Doctor Strange in the Multiverse of Madness, Bruce Campbell joue le rôle d’un vendeur de nourriture sur le trottoir de la Terre-838. Au lieu de hot-dogs, Campbell vend des boules de pizza et apprend vite qu’on ne rigole pas avec un ancien Sorcier Suprême. Stephen Strange lui jette un sort, ce qui amène Campbell à se frapper lui-même au visage, un gag qui se prolonge jusqu’à la deuxième scène post-générique du film.

29) une nouvelle référence à wandavision

Lorsque le professeur Xavier pénètre dans l’esprit de Wanda pour essayer d’atteindre la Wanda de la Terre-838, il la trouve enterrée dans des décombres. Ces décombres rappellent ce qui est arrivé à Wanda et Pietro lorsqu’ils étaient enfants, et lorsqu’ils ont été enterrés dans leur maison de Sokovie par un missile Stark (comme on le voit dans la série WandaVision).

30) une télévision déjà vue ailleurs

De même, lorsque Charles tente de sortir Wanda de sous les décombres, on peut apercevoir une petite télévision rouge en arrière-plan, qui diffuse les deux premiers épisodes de WandaVision. Cette même télévision a été vue dans l’épisode 8 de WandaVision, lorsque Agatha et Wanda ont voyagé dans les souvenirs de Wanda.

31) les tigres de détroit

Les enfants de Wanda, sur Terre-838, discutent de baseball à un moment donné, et l’un d’eux présente les “Tigres 2003” comme “les meilleurs”. Historiquement parlant, les Tigres de Détroit ayant joué en 2003 sont l’une des pires équipes de tous les temps, qui a accumulé les défaites.

Les Tigres de Détroit – Portrait fait en 2003.

Il s’agit d’un petit clin d’oeil au fait que cet univers ne fonctionne pas du tout comme le nôtre. Après tout, ici, on traverse au rouge, et les meilleures équipes de baseball sont les pires dans notre monde. Un détail qui a dû faire rire Sam Raimi, quand l’on sait qu’il est du Michigan.

32) donna strange

Afin de prouver à Stephen Strange (Sinister Strange) qu’il est bien un variant de Stephen Strange, notre Stephen (c’est-à-dire Stephen-616) raconte l’histoire de la mort de sa sœur dans un étang gelé, alors qu’ils n’étaient que des enfants. Donna est la sœur de Stephen dans les comics (il a également un frère nommé Victor dans les comics), et la scène rappelle l’histoire des comics dans laquelle Donna meurt en nageant. À l’origine, Donna devait apparaître dans Doctor Strange, mais l’intrigue a été coupée.

33) Zoom sur sinister strange

En parlant de Sinister Strange, les fans qui ont également regardé WandaVision auront remarqué que Wanda et Sinister Strange ont tous deux les doigts assombris suite à leurs rapports avec le Darkhold. Mais ce n’est pas le seul lien qui les unit. Alors que la magie de Wanda est toujours représentée par une lumière rouge (qui représente la magie du chaos), celle de la sorcellerie, utilisée par Stephen par exemple, est toujours représentée par la couleur jaune. Sinister Strange, cependant, a le violet comme couleur magique. Il s’agit de la même couleur que la magie d’Agatha Harkness dans WandaVision. Par conséquent, on en déduit que le violet est devenu le symbole de la magie noire dans le MCU.

34)  une autre production disney mise en avant

Lorsque America Chavez renvoie Wanda dans un univers pour lui montrer qu’elle ne sera jamais la vraie mère de Tommy et de Billy, les deux frères regardent à nouveau la télévision, et plus précisément, Blanche-Neige et les sept nains. Comme vous le savez si vous avez déjà lu ou vu cette oeuvre, Blanche-Neige se fait berner en faisant confiance à quelqu’un qui essaie en réalité de la tuer. Il s’agit d’une belle métaphore avec ce qui est en train de se passer, puisque Tommy et Billy voient une personne ressemblant à leur mère qui a tout l’air d’être une sorcière dans leur propre salon.

35) le troisième oeil de doctor strange 

La révélation du final du film est la suivante : le multivers a impacté Stephen Strange, et ce dernier possède désormais trois yeux. Après être retourné au Sanctum Sanctorum en effet, Strange réagit soudainement à l’émergence d’un troisième œil au centre de son front. Traditionnellement, le troisième œil indique une perception extrasensorielle et des capacités mystiques similaires. Il revêt un symbolisme important dans les philosophies taoïste et hindoue, entre autres, et il est souvent lié aux notions de subconscient. En soi, cela confère une importance à son apparition dans Multiverse of Madness. Selon la logique du film, les rêves dans le MCU sont des fenêtres sur des réalités alternatives, et l’utilisation d’un troisième œil suggère que Strange pourrait être capable de les percevoir mieux qu’avant.

Le troisième œil a également une signification dans les comics Marvel. Plus précisément, il est lié à l’Œil d’Agamotto, l’amulette mystique du Docteur Strange, qui permet à celui qui la porte de percer toute illusion, entre autres capacités. 

Cela va également de pair avec un troisième œil similaire apparaissant sur le front de Strange Supreme, le variant découvert dans l’épisode 4 de la série What If… ?. Ce Strange a été corrompu par le Darkhold de son univers, et son troisième œil s’est ouvert comme un effet secondaire de son utilisation.

36) arrêt sur le générique de fin

Si vous avez regardé le générique de fin du film, vous avez peut-être reconnu certains noms des âmes des damnés que Doctor Strange utilise pour l’aider à retrouver Scarlet Witch. L’une de ces âmes, par exemple, est celle de “Richie Palmer”, qui a travaillé sur 24 projets différents pour le MCU, en commençant comme assistant de production sur Captain America : Le Soldat de l’Hiver. Il est aussi l’un des coproducteurs de Doctor Strange In The Multiverse Of Madness.

Une autre âme est celle de “Scott Spiegel”. Cet acteur et réalisateur est peut-être plus connu pour son lien avec la franchise Evil Dead. Comme Bruce Campbell, il est un collaborateur fréquent de Sam Raimi et est apparu dans plusieurs caméos lors des films de ce dernier.

37) la première scène post-générique

Dans la première scène post-générique, on voit Stephen Strange, qui semble maintenant avoir accepté son troisième œil, approché par Cléa, qui prétend qu’il a créé une distorsion au sein du multivers, et qu’il doit désormais la réparer. Nous avons dédié un précédent article plus complet sur cette scène post-générique et sur le personnage de Cléa, si vous souhaitez en apprendre plus sur cette dernière.

Et vous, quel détail de Multiverse of Madness avez-vous préféré ? N’hésitez pas à nous faire un retour via notre espace commentaires !

Source by [author_name]