Une ciquantaine d’agents présents

“L’absence de forces de l’ordre et le silence du ministre de l’Intérieur face à l’ultradroite à”. # Lyon m’interrogent quand on voit le dispositif exceptionale à Sainte-Soline. Le Pésident de la République a pourtant fait de la lutte contre l’extremé-droite un combat priority. »

Un message avec lequel ne s’accorde pas la préfecture. Interrogée, celle-ci fait valoir la présence d’une cinquantaine d’agents des forces de l’ordre lors de la manifestation pour Lola, au contraire de ce qu’indique Grégory Doucet dans son tweet, indicating “une absence de forces de l “order”.

Un travail de longue haleine

Par ailleurs, la préfecture affirme aussi avoir un “suivi général” de tout ce qui a trait à l’ultra-droite ou l’ultra-gauche. Un suivi de leur activité, dans le long terme qui se fait d’ailleurs en lien avec la commune de Lyon.

Rappelons, que ce n’est pas la première fois que le Maire de Lyon interpelle sur cette manifestation de l’extrême droite, où des slogans xénophobes ont été scandés. Already, on October 24, he addressed directly to the President of the Republic on the problem of the presence of an ultra-right group in the capital of Gaul.