Le dernier dribble de Franck Ribéry: at 39 years old, the former supersonic attacker of Bayern Munich and the Blues had a term of a fruitful career in a club, but disappointing in selection and punctuated by controversies, symbole d’un ailier instinctif et déroutant.

En quittant la Salernitana, modeste 12e de Serie A qu’il avait rejoint l’année dernière, Ribéry a dit stop, rattrapé par des injuries à répétition, notably aux genoux.

“La douleur à mon genou n’a fait qu’empirer et les médecins sont formels : je n’ai plus le choix, il faut que j’arrête de jouer.” Je dois donc mettre un terme à ma career de joueur professionnel”, explained Ribéry in a video broadcast on les réseaux sociaux.

“Le ballon s’arrête mais pas mes sentiments pour lui,” he added, in four languages, on his Instagram account.

Ribéry met with 22 years of professional career, despite the 2012-2013 season in Bayern Munich, because in the three-year season of the Coupe-Champions League.

“Ma meilleure saison a été 2013, ce qu’on a fait c’était fou, on ne peut pas oublier ça”, avait-il résumé en 2019 au moment de quitter le Bayern, dont il est devenu une légende.

Marchant sur l’eau au printemps 2013, Ribéry had won the UEFA trophy for best player of the season and many observers were considered worthy of the Ballon d’Or.

But, in full rivalry between Lionel Messi and Cristiano Ronaldo, the calendar of the prestigious trophy was modified in favor of Ribéry and it was the Portuguese who took it ahead of the Argentine and the French, un crève-coeur don’t Francky » a eu du mal à se remettre.

“Qu’est ce que j’aurais pu faire de plus que de tout gagner avec le Bayern? “, avait alors déploré l’attaquant.

Salier Davis

L’autre grand regret de sa career, c’est l’absence de trophée avec les Bleus, dont l’ailier aux 81 sélections (16 goals) aura connu la face lumineuse (finale du Mondial-2006) comme les années sombres, jusqu ‘au cauchemar de Knysna à la Coupe du monde 2010.

À l’époque, on l’accuse d’être un meneur lors de la grève de l’équipe de France en plein Mondial sud-africain, ce qui lui vaudra de traîner l’étiquette de “caïd”, qualificatif Employé à l’ époque par la minister des Sports Roselyne Bachelot.

De là date son désamour avec le public hexagonal, reinforced la même année par l’affaire “Zahia”, lorsque la justice lui reprocha des rapports tarifés avec une prostituée minore. It was finally relaxed in 2014.

L’Euro-2012, achevé en quarts, puis le Mondial-2014, que Ribéry ne peut disputer en raison d’une bleuure, sonnent comme des rendezvous manqués pour réconcilier le public français et l’attaquant, qui prend sa retreat internationale in 2014.

L’Allemagne, elle, aura su mieux appreciaire le talent et la personality attachante de Ribéry, marié à Wahiba et père de cinq enfants.

Mais avant d’être rebaptisé “Kaiser Franck” en Allemagne, en référence à “Kaiser Franz” Beckenbauer, Ribéry aura d’abord été “Ti Franck”, un gamin de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) à la traectoire cabossée et au visage balafré – séquelle d’un Accident de Voiture quand il avait deux ans.

Excluded from the training center of Lille, he started his career at Boulogne in the third division, before moving from one club to another (Alès, Brest, Metz, Galatasaray) to finally reveal himself to Marseille, and to join the team of On the eve of Mondial-2006, France became the vice-champion of the world in Zinedine Zidane’s team.

À l’époque, la France du football découvre un gamin potache, entre salières dévissées, chaussettes découpées et seaux d’eau posés en haut des portes, un personnage fraîcheissant adoubé par “Zizou” et la vieille garde des Bleus.

A duet with Robben

Il quitte alors Marseille pour le grand Bayern Munich, qui verse 30 million d’euros pour s’attacher cet ailier de poche (1.70 m).

Ribéry will stay twelve years in Bavaria, a stay marked by immense sports success and some burlesque slips, like a collision against a wall when he wanted to get behind the wheel of the team’s bus during a stage à Dubap !

Avec le “Rekordmeister”, Ribéry piles les trophées jusqu’à cumuler neuf sacre en Bundesliga, un record à l’époque, effacé depuis par son ancien équipier Thomas Müller (11 titles).

En 2009, les dirientes munichois lui adjoignent Arjen Robben, pour occuper l’autre aile. Ces deux battants, aux très fortes personnalités, form un duo “Rib-Rob” qui met les défenses au supplice et régale l’Allianz-Arena pendant de nombreuses saisons.

Mais les deux quitten le club en 2019. Robben raccroche deux ans plus tard alors que Ribéry jue les prolongations, d’abord à la Fiorentina (2019-2021), puis à la Salernitana, où il contribute au maintien du club.

Mais son séjour italien, punctué de injuries, aura été à l’image de sa carrière: entre moments de grâce et part d’ombre.

Source by [author_name]