Lentement mais sûrement, Washington ferme le robinet. Depuis début octobre, les exportations vers la Chine de certaines puces électroniques, et des équipements permitting leur fabrication, sont strictly enfraudres. Et les citoyens américains ont nowreis interdiction, sauf authorization, de travailler pour l’industrie chinoise de semiconducteurs.

Ces mesures constitute une escalation sans précédent dans la guerre technologique à la laquelle se livrent les deux puissances. Washington ne s’en cache pas : l’objectif est de priver Pékin d’accès aux puces les plus perfectionnées,…