Il n’y va pas que pour ça. Mais dimanche, the mayor of Lyon, Grégory Doucet, will be in the tribunes of the Vélodrome stadium, alongside the mayor of Marseille, Benoit Payan, to assist the rencontre between OL and OM. Avant cela les deux hommes auront passé le weekend ensemble pour “reinforcer les relationships entre les deux villes”, selon les termes utilisés dans l’entourage du mayor de Lyon, pour annoncer le déplacement.

On apprend que plusieurs thèmes prêtreud être au center de la rencontre. First, the port strategies put in place by the two collectivities pour faire entrer ces infrastructures dans la conversion écologique alors que Grégory Doucet milite pour la end des hydrocarbones dans le Port de Lyon d’ici à 2030.

Un premier dossier qui ouvre la porte à un second: celui de la mise en place du program de l’Union européenne des “100 villes climatiquement neutre pour 2030”. The problem is that there are still eight years left in Lyon, with its 5 million tons of CO2 emissions per year, to reduce the level of greenhouse gas emissions to zero by 2030. , en échange d’un soutien financier et technology de Bruxelles. Neither plus nor minus.

Un volet solidarité

Enfin, alors que le mayor de Lyon n’a de cesse de faire rimer justice écologique et justice sociale, cette rencontre ne pouvati pas ne pas contenir un volet “solidarité”. Les deux hommes déjeuneront ainsi à l’Après M, creatée par les ex-salariés dans les locaux abandonnée du McDonald’s où ils travaillaient. L’occasion de découvrir this place, situé dans les quartiers nord, devenu “un lieu de sociabilité” et une banque alimentaire.