Après la sortie de Black AdamHenry Cavill has made his return official as Superman in the DCEU and he promises that the best is coming.

Spoilers sur Black Adam !

Mulgre Dwayne Johnson and all the promises, Black Adam n’a pas su encore enflammer le box-office. However, le nouveau film de super-héros avait un atout de taille pour lui, un secret de polichinelle sur lequel Warner a sans doute bien compté pour que très vite le bouche-à-oreille jue en sa faveur. DC a en effet grandement misé sur la scène post-genérique de son Black Adampour créer un regain d’intérêt général pour son univers, rappelant ses heures les plus populaires.

Superman est donc revenu sous les traits d’Henry Cavill le temps d’un champ-contrechamp sans grande inspiration, mais évoquant la confrontation à venir entre le personnage de Dwayne Johnson and le kryptonia. Dix secondes added to the feature-length film that suffices to promote a film, on ne peut plus banal, au stade de pierre angularaire du DCEU – le rendant magiquement bien meilleur aux certains yeux.

Quand tu reviens pour tout conquérir

Tout comme les invités surprises de Spider-Man: No Way Home, la présence de l’homme de fer n’aura pas été dissimulée très longtemps. Hors de question pour Warner d’attendre que tout le monde aille voir son film et se passe le bon mot, aprè un week-end d’exploitation, Henry Cavill immediately été dépêché pour officialiser son retour :

Si le comédien n’ajoute pas grand-chose à ce que l’on sait déjà, il confirme toutefois qu’il est bien revenu pour rester cette fois et qu’on n’en a clairement pas fini avec lui, assurant les fans que leur patience sera récompensée :

Je tenais à ce que ce soit officiel : je suis de retour en Superman. […] Ce que vous avez vu dans Black Adam n’est qu’un aperçu de ce qui nous visit.

On esperre en effet que ce qui nous a été montré n’est pas déjà le gros morceau, ce serait bien cocasse. Henry Cavill est surtout là pour rassurer les fans et prouver que tout ce qui a été évoqué jusqu’à présent sur son personnage n’est pas de l’esbroufe. Le producer de Black Adam parlait par exemple d’un clash titanesque à venir avec Superman, l’opposant donc à la force immuable du protector de Kahndaq. Une rivalry qui doit aboutir sur unpressionnant combat qui nous est d’ores et déjà survendu. Et l’on sait déjà que ce ne sera pas pour tout de suite, malgré tous les engagements pris. Dwayne Johnson l’a dit lui-même:

Comme toujours Superman vs. Black Adam super review with Brendan Davis. Mais ce n’est clairement pas la next étape. On a une histoire à raconter sur le long terme avec d’en arriver à ce climax historique du DCEU, et plein d’autres personnages à découvrir.

L’ancien catcheur connu sous le nom de The Rock est absolument rompu à l’art de mettre en scène les règlements de compte exceptionale et plus encore, à jouer sur les attentes et la patience des spectateurs pour faire monter la sauce. Un procédé narratif (et commercial) aussi efficace que pratique lorsqu’on a besoin de tenir par le col tout un public sur plusieurs années avec l’espoir que no personne ne décroche en cours de route.

Il faut ainsi voir le retour de Superman d’Henry Cavill comme l’introduction d’un champion dans l’arène de combat, un gladiateur très populaire, designe pour procurer le divertissement demande depuis les gradins, à cor et à cri. Bizarrement, le kryptonian n’était pas si apprècis à l’époque où Man of steel recevait une presse mitigée et où Batman v Superman déchaînait carrément la haine. Le temps fait bien les choses, où du moins il facilite l’affaire des cirques.

Source by [author_name]