The fires have ravaged many hectares in France this summer. Les Bouches-du-Rhône is no exception. Mi-juillet, un feu déclenché par le passage d’un train de freight dont le frein d’un wagon était défaillant, avait parcouru 1,600 hectares, détruisant une grande partie de ce petit masiv calcaire situé entre Tarascon et Avignon. Jusqu’à 1 000 pompiers avaient alors été mobilisés.

This content is blocked because you have not accepted cookies and other tracers.

En clicking sur “accept”cookies and other tracers will be set and you will be able to visualize the content (plus information).

En clicking sur “J’accepte tous les cookies”vous authorize des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nas sites et applications à des fins de personalization et de targeting publicitaire.

Vous gardez la possibilité de withdraw votre consentement à tout moment en consultantre politique de protection des données.
Gérer mes choix



Désormais, le masiv doit se remettre de l’incendie. Une décision a d’ailleurs été prize en ce sens par la préfecture, lundi, avec un arrêté interdisant “toute action de chasse” sur la zone. “Compte tenu de l’ampleur de l’incendie (…) et son impact sur la faune sauvage, il est necessaire de prendre des mesures d’urgence de l’environment de l’environnement des milieux incendiés pour favorer le repeuplement des species de Faune sauvage”, says the prefecture’s communiqué.

La chasse au sanglier pourra toutefois faire l’objet d’une demande de dérogation, à titre exceptional et en cas de necessité, afin de prèventir des déjassements aux biens ou aux personnes.

This decision completes a previous decree of September 30, which has already prohibited access and circulation of persons and parking of vehicles in the fire perimeter until May 31, 2023.

Source by [author_name]