French President Emmanuel Macron is in Rome, Sunday 23 October, for the start of a three-day interreligious summit organized by the Community of Sant’Egidio. This Catholic charitable organization close to Pope François is known for its forces in favor of peace and interreligious dialogue, notably in Africa.

Emmanuel Macron, who will meet Pope François on Monday, October 24, on the second day of his visit to Italy, will assist at the opening of the annual peace summit of the Community of Sant’Egidio. He will be alongside the presidents of Italy, Sergio Mattarella, and of Nigeria, Mohamed Bazoum. The French president will also avoid Giorgia Meloni and the right-wing Italian leaders who lead the new Italian government.

The gathering, to which the grand rabbi of France, Haïm Korsia, must also be assisted, will be the last stage of a series of meetings between the French head of state and the leaders of the Catholic charitable organization, sometimes called the “United Nations of Trastevere” – du nom d’un quartier de Rome – pour ses efforts visant à paiser les conflits dans le monde.

At the moment he announced the program of the event earlier this month, Marco Impagliazzo, the chef of Sant’Egidio, welcomed Emmanuel Macron’s point of view on European cooperation and relations with Africa. . He also defended the decision of the French president to maintain a dialogue with Moscow, while the war in Ukraine is raging.

France 24 spoke with Odon Vallet, historian of religions, about Emmanuel Macron’s affinity with the Community of Sant’Egidio and the importance of his trip to Rome, where the right-wing coalition led by the Fratelli party d’Italia, aux racines néofascistes, vient de ex un nouveau gouvernement.

France 24 : Comment explaining the affinity between the French president and the Community of Sant’Egidio ?

Odon Valet: This community was created in 1968 in Rome. C’est l’année où des communautés catholiques ont été créées dans le but d’allier l’Église aux progressives forces, tout en combattant les sixante-huitards athées : aux États-Unis, les opposants à la guerre au Vietnam, en France , ceux qui participaient aux événements de Mai-68. En Italie, on craignait une déchristianisation.

Sant’Egidio, c’est un peu comme l’abbé Pierre : la communauté est présente dans toute la philanthropie, la charité, le combat pour la paix. Elle mériterait certainly le prix Nobel de la paix même si elle ne connaît pas le succès partout, loin de là. Ce qui ne peut qu’encourager le président français à avoir des bonnes relations avec elle et aussi avec le pope François, qui vit sans doute ses derniers mois.

Mais Sant’Egidio, ça dit quelque chose aussi aux Français. Il faut savoir que, depuis quelques mois, ils sont les animateurs de la paroisse de Saint-Merry, au center de Paris. Et aujourd’hui, un certain nombre de projets de loi et de thèmes, du type euthanasia et avortement, sont en train de chocker une partie des Français et une autre partie pas du tout. Les catholiques français are divided over these questions. N’oublions pas que quand Emmanuel Macron a été élé, il est allé très rapidement au Collège des Bernardins. C’était l’euphorie parmi les catholiques français, et puis, quelques mois plus tard, l’euphorie est retombée. Il ya eu plein de conflits. Une communauté comme Sant’Egidio, ce sont des gens qui vont assez bien dans le sens de ce que souhaite Emmanuel Macron.

Ajoutons un dernier point : ils sont très présents sur les cinq continents mais surtout en Afrique. Or, vous le savez, aujourd’hui la France est parfois mal vue en Afrique.

En quoi Sant’Egidio peut-elle aider la France en Afrique ?

Il ya en Afrique un sentiment anti-Français, pas partage par tout le monde, mais qui est quand même très présent. Moi qui suis beaucoup au Bénin, je peux vous dire que c’est un enorme problème pour la République Française. Surtout que (le president russe Vladimir) Poutine fait tout ce qu’il peut pour gêner la France en Afrique avec les commandos Wagner. I thought Emmanuel Macron was saying, “I am suis, the only person in Africa with Saint Aegidius, the opposite of Wagner and Wagner fait des misères à la France.”

En somme, avoir des relations avec une communauté qu’on aurait appelée autrefois catholique de gauche, et qui n’est pas du tout défavorable à la France, c’est pour le chef de l’État une démarche positive, étant donné qu’ Emmanuel Macron a besoin de rompre les relations entre droite dure et extrême droite, et aussi d’avoir des relations avec des gens qui sont très présents en Afrique.

Emmanuel Macron était proche du gouvernement sortant, Mario Draghi. Pourquoi ne pas saisir l’occasion pour rencontrer sa successeure, Georgia Meloni ?

Emmanuel Macron ne veut pas rencontrer les prochains dirigentes italiens puisque, depuis la récente élection, il ya toute une équipe qui est de droite dure, voire d’extreme droite. Or, la fearne d’Emmanuel Macron, c’est qu’en voyant un chef de gouvernement qui soit totally incompatible avec ce qu’il souhaite pour la France, on lui dise ‘Eh bien, pourquoi ne pas avoir un Eric Zemmour et une Marine Le Pen with eventually quelques dirientes des Républicains ?’. Ce mélange de droite dure et d’extrême droite serait ce qu’il ya de pire.

Par contre, il est à fait interéssé par le Vatican pour au moins deux raisons. La première, c’est que le pape François n’est pas éternel, que c’est quelqu’un dont il se sent assez proche. Et puis, il ya Sant’Egidio.

La Communauté de Sant’Egidio est très active dans l’aide aux migrants. Sont-ils sur la même longueur d’onde avec Macron ?

Les migrants, c’est capital parce que l’Italie est le pays qui en a accueilis le plus, venant d’Afrique, et parce que la question de leur accueil est un vrai problème aussi en France. Aujourd’hui, il ya le contexte affreux de l’affaire Lola, mais il ya surtout des migrants en situation parfois irrégulière qui sont parfaitement pacifiques et sans lesquenes notre société ne funcionariat pas.

Le percentage de catholiques, souvent pratiquants, ayant voté pour Marine le Pen est égal à la correction française. C’est-à-dire qu’un quart des catholiques votent pour l’extrême droite, et ça, ça ennuie beaucoup Macron. Parce que ça voudrait dire que quelque part, il ya un vrai risque de voir les responsibles catholiques, y compris l’épiscopat, non pas se rallier à l’extrême droite, mais ne plus y être totalement opposés avec la clarté, par exemple, d’un pape François.

Ce que le president souhaite dire sur l’immigration, c’est que la France est un pays accueilant mais pas à n’importe quelles conditions. Emmanuel Macron a le souci de ne pas laisser la France aux mains de l’extremé droite puisque c’est son deuxième et dernier mandate. Il se dit : ‘Je voudrais laisser une atmosphere amicale entre ceux qui habitent en France, qu’ils soient Français ou pas’. Et pour cela, il a besoin de renouer avec quelque chose d’universel – c’est le sens du mot ‘catholique’ – dans le domaine des relations cordiales.

Source by [author_name]