“On the Region, an executive who compotes as an executive of extreme law. Attacker la culture, c’est ce par quoi commencent tous les regimé registe “, avait lance Grégory Doucet, agacé par les restrictions budgétaires, imposées par la Région, de plusieurs acteurs culturals lyonnais.

The play “Caricaturaux et outranciers” by Laurent Wauquiez, which was recommended by the media at BFM Lyon. “It simply came to our notice then. Je ne prends pas de leçon de personnes comme lui qui sont les mêmes que Piolle à Grenoble et que Mélenchon, qui sont en train de pactiser en ce moment avec l’Islamisme sur le burkini », tance-t-il.

“I don’t like truffles in politics”

Avant de justifier les resstricts budgétaires de 6 institute culturallles lyonnaises, qui portent sur près de 2 million d’euros, en invoquant le diséquilibre entre le budget consacré à Lyon et les autres communes de la Région. “Aujourd’hui 40% of the region’s culture budget is just outside Lyon intra-muros. A Lyon resident has three more interests in the culture that belongs to Bron, Givors, the Loire or the Ain. It’s not normal », explicitly-t-il.

“Je n’aime pas les Tartuffes en politique”, the prize of the Grégory Doucet Prize at the meeting of the Opera and Conservéra et Conservéra, the prize “Je n’aime pas les Tartuffes en politique” regional. The fact is that it is an element of proposition: “Que le maire de Lyon commence par augmenter de 20% son budget culture, et après on se met autour de la table”. Chiche?