Becoming the world’s fastest processor, the all-new Core i9-13900K finally broke the world overclocking record that had been in place for almost 10 years. But in a very surprising way, the victory is not as large as you imagine…

8812.85 MHz : c’est la vitesse officielle du nouveau record du monde d’overclocking, cette discipline qui vise à pusher la fréquence maximum d’un processore au delà de ses entrenchements. Le 14 octobre dernier, an overclocker du nom d’Elmor a battu un record qui tenait depuis quasiment ten ans. The new overclocking champion processor is the Core i9-13900K, the flagship of Intel’s new generation of desktop PC chips. Une bête de guerre integrating eight P-Cores, 16 E-Cores at a maximum frequency of 5.8 GHz in Turbo mode. Grâce à l’aide de réglages très fin et d’un flux d’azote liquide versée à même sur le processore – oui, les overclockers font vraiment ça ! – the chip engraved in 10 nm SuperFin can reach 8.812 GHz.

Lyre all: Intel promises 6 GHz processors with its 13th generation Core (step 2022)

© skatterbencher.com

Deux choses sont étonnaires dans le record de cette discipline. Primo, la longévité du pécédent record. Alors que les processors ne ceasent d’être gravés plus fins, de se complexifier, de devenir plus puissants, etc. il aura fallu quasiment une décennie pour briser cette barrière. Ensuite, c’est le pécédément qui étonne, puisque’il s’agtaiit d’un AMD FX-8150 initial cadence à 4.0 GHz. SI le nom ne vous dit rien, sachez qu’il s’agit d’une puce gravée trois à cinq fois plus grossièrement que les modèles actuels. Et qu’en plus c’est cette génération de processor de la famille “Bulldozer” qui fait du mal à AMD. Less effective in multitasking than Intel’s chips, it was even less performant in simple tasks than AMD’s Phenom II generation. Et la génération Bulldozer a fini par faire exploser les counters de l’époque en matière de dissipation thermique – jusqu’à 220W. Mais ce processor avait un atout : bien refroidi, il supportait très bien la montée en fréquence.

The evolution of the overclocking record

This is the second device: the previous AMD FX-8150 record reaches 8794 GHz. Presque dix ans plus tard, une puce pourtant lâncee à 5.8 GHz (max) ne dépassé le vétéran que de 18 tout petits mégahertz ! Ce qui permet de mettre en perspective où sont vraiment allés les gains des architectures procesor ces dernières années. C’est-à-dire moins dans le potential de montée en fréquence, que la course à la miniaturization rend chaque génération plus difficile, que dans la gestion optimale des cœurs.

Lyre all: Generation Core 13e Raptor Lake: Comment Intel veut reprendre sa couronne de roi des PCs (September 2022)

Core 13e overclocking demonstration at Intel Israel Research Center in Haifa © Intel
Core 13e overclocking demonstration at Intel Israel Research Center in Haifa © Intel

Pour faire (très) simple, cela signifie que les approches pour augmenter la puissance de nos processors dépend moins d’un travail “brut” sur repusser les megahertz, que d’un travail plus fin d’optimisation de la manière dont on gère, découpe et distribute les tasks. Le tout dans des puces de plus en plus complexes. If the practice of “savage” overclocking that consists of playing with liquid nitrogen (at -196°C) and killing the motherboards (and processors) does not speak to everyone, the discipline au moins un mérite. Celui de montrer, par ses extrême tests, où se situe le gros des améliorations technologiques actuelles.

Source:

Scatterbencher

Source by [author_name]