Le jury du prix Goncourt a retenu quatre romans comme finalists de son édition 2022, ceux de Giuliano da Empoli, Brigitte Giraud, Cloé Korman et Makenzy Orcel, at-il announced mardi à Beyrouth. Le prestigieux prix doit être remis, comme le veut la tradition, au restaurant Drouant à Paris le 3 novembre.

L’Italo-Suisse Giuliano da Empoli, avec Magician of the Kremlin (Gallimard), roman sorti en avril, raconte l’itineraire d’un conseiller fictif de Vladimir Putine, l’occasion de revenir sur l’histoire de la Russie depuis l’éclatement de l’Union soviétique.

Dance Vivre vite (Flammarion), Brigitte Giraud évoque les deniers jours de son mari, tué dans un Avaria de Moto en 1999, et les suites de ce drame.

Chloe Korman, Ave Les presque soeurs (Seuil), signe une enquête sur des enfants victims de la Shoa, cousines de son père.

Le Haïtien by Mackenzie Orsel, Dan Une somme humane (Rivages), fait parler d’outre-tombe, sur 600 pages dans une langue foisonnante et ininterrompue, une femme habitée par la poésie et la violence.

>> À LIRE AUSSI : Pourquoi Virginie Despentes ne peut pas gagner le prix Goncourt

The jury has eliminated two titles that are paraissaient favoris at the moment of the literary return, Underground life de Monica Sabal and others Le cœur ne cède pas de Grégoire Boullier.

L’Académie Goncourt was in Beirut in the framework of the first edition of a literary festival organized by the Institut français in this large francophone city. Several jurés ont renounced to s’y rendre, parce qu’ils ne se sentaient pas les bienvenus after the propos of the Lebanese Minister of Culture Mohammad Mourtada, proche du mouvement Shiite Amal, un allié du puissant pro-Iranen groupe Hizballah.

Source by [author_name]