Promenade de la Chevalerie, c’est sous la statue de Claude-Joseph Rouget de Lisle, érigée en 1882 par Claude Bartholdi, que, ce samedi 29 octobre, s’était réunis les Lédoniens pour fêter le 230d anniversary de Marseillaise. This statue represents the personage carrying a flag in the left hand, the right arm raised on a stone plinth adorned with a bronze bas-relief, imitating a parchment, the partition and the text of the Marseillaise.

C’est l’orchestre d’harmonie Municipal qui a ouvert cet anniversaire, avant l’intervention de Jean-Yves Ravier, mayor, qui a rappelé la biography d’un des célèbres Lédoniens. “Ce chant guerrier de l’armée du Rhin, est devenu en août 1792 la Marseillaise. Cet hymne forme notre identité républicaine tout comme notre dévise liberté égalité fraternité, notre drapeau bleu blanc rouge ainsi que notre fête nationale du 14-juillet.

Avec une déambulation, jusque sur la place de la Liberté, la cérémonie s’est pursuivie par une interprétation par l’harmonie de Marseillaise, reprise en chœur par les participants. Le Lions club a quant à lui servi un apéritif, animé par le groupe des Zallum’gaz.

Source by [author_name]