Certains y verront un moyen de (r) allumer les étoiles, quand d’autres s’inquiéteront de la nuit noire qui nowreis viendra se faufiler dans certaines des rues lyonnaises. Ne se sentant pas en sécurité. Mais voila. Il faudra s’y faire. Debut November, on éteint tout. Our press. En souhaitant baisser sa consommation électrique et ainsi faire des économies d’énergie (less than 10% in a year), the City of Lyon chooses, à l’image de bien d’autres villes comme Rennes or Strasbourg, de se percher sur la question de l’éclairage public dont elle a la charge.

Un bilan en janvier

En limitant au samedi soir seulement, l’illumination de quelque 370 sites et monuments programmed dans le framework du Plan Lumière. Et en éteignant les réverbères de 2 heures à 4h 30, quatre jours par semaine. Et cela, à titre expérimental à partir du 3 novembre jusqu’au début du month de January. “A moment,” precise Sylvain Gaudino, assistant ecologist in Lyon, responsible for the Patrimoine “où nous ferons un bilan de…

Source by [author_name]