With no fanfare, no keynote, Apple will unveil three new iPads later in March. Il ya d’abord un iPad d’entrée de gamme, qui se positionne donc en entrée de gamme, mais pas vraiment, puisque ce role est devolu à l’iPad… de l’an dernier. Then, obviously, les iPad Pro, qui vont toujours par deux… Un format 11 pouces, qui n’a toujours pas droit à la technologie de rétroéclairage miniLED, et donc à l’appellation Retina Display XDR, et le 12.9 pouces, qui domine la gamme par sa taille, ses technology… et son prix.

Because, il n’est pas ici tant question de la proposition technologique. On peut se rejoir de voir Apple transformer, à quelques détails près, un iPad Air de 2020 en iPad de 2022. On peut aussi se frotter les mains à l’idee de voir le M2, second generation of Apple Silicon processor for Mac, arrival sur les iPad Pro après la petite revolution qu’a été l’introduction des M1.

Et d’une certaine manière, c’est sans doute ce dont nous parlerions si nous étions aux Etats-Unis. A domicile, Apple conserve en effet une politique tarifaire volontaire, avec des prix inchangés.

Un œil sur les Etats-Unis…

Thus, the 9th generation iPad, maintained in the catalog – like the MacBook Air M1, from 2020, was kept in the range to display a more attractive attractive price after the higher tariff positioning of the MacBook Air M2 – is sold à partir de 329 dollars aux Etats-Unis. Un prix identique à celui pratiqué before l’introduction de l’iPad de 10d generation. Ce nouveau-venu est vendu à partir de 449 dollars.

Intéressons-nous maintenant aux tariss américains des iPad Pro. The 11-inch is available starting at $799, once again, the same price as for the 2021 models. While the 12.9-inch iPad grand format is still priced at $1,099 for 128 GB of storage .

Sur tous ces fronts, rien ne bouge. A l’Ouest rien de nouveau, en quelque sorte.

Mais, rappelons maintenant que les taris affissement par Apple aux Etats-Unis s’entendent sans les taxes. These latter vary from state to state, with an average of 6% at the national level, and (à une exception près) a peak of 8.75% in California. We have therefore decided to apply taxes to the sale of California at these prices, and to carry out the same calculation with our own national TVA, in order to see if the difference between the prices displayed between the United States and France are different.

01net.com – iPad prices must be understood with taxes to measure the differences between the United States and France.

Sans grande surprise, oui, ils le sont. Pour l’iPad, la différence de prix en dollars entre le tarif avec taxe américaine et taxe française est de 37 dollars. Et quand on juxtapose le prix final américain et français, on ne peut que grogner : 358 dollars, d’un côté, et 439 euros, de l’autre, soit environ 430 dollars, au cours actuel. On vous laisse faire de calcul de tête.

L’iPad de dixième génération affiche un premier prix à $489 with California taxes and €589 with French taxes, so $577. On suit donc une même tendance.

Les choses se compliquent evidently quand on passe aux iPad Pro.

The premier 11 pouces model can be bought at 869 dollars TTC for 1069 euros, around 1046 dollars, soit une diférence de 177 dollars… Et le modelèl 12.9 pouces n’est evidently pas en reste, avec 243 dolars de férence entre le prix américain final et celui français converti en dollars…

Alors, si on se peche sur l’évolution du rapport entre dollar et euro, on constate effectment que depuis fin 2020, la monnaie unique européenne s’est depréciée. iPad Pro on sale in April 2021 and iPad 9 announced in September 2021d génération, un dollar s’échangeait contre environ 85 cents d’euro. 1.02 euros per dollar please. Autrement dit, pour une entreprise américaine, ce réajustement monétaire à forcément un impact…

Cependant, difficile quand on considere l’évolution des prix français d’être très compréhensif.

iPad mini prize
01net.com

Des prix qui flambant…

Let’s start with the prices of the iPad grand public, nous mettons volontamente côté les iPad mini, dont le positioningment est toujours à la croisée de deux chemins, du monde pro et particulier.

Intéressons-nous d’abord à l’iPad 2021, qui reste donc en entrée de gamme. Jusqu’aux launches du 18 octobre, son premier modèle à 64 Go cost 389 euros. Une non-mise à jour plus tard, il coûte 439 euros. En vous reportant aux graphiques ci dessous, vous constaterez que plus vous optez pour un modèle qui ofre une grande capacité de stockage et une connectique cellular plus la différence de prix croît. On register even une hausse de 16% au plus. Tout ça, pour la tablette lâncee il ya un an, et totalement inchangée. Cela n’enlève rien à ses qualités, certes. Mais les quelques défauts, comme le design vieillissant, la dalle de bonne qualité mais datée, voire le stockage limité, bref tout ce qui était pardonnable à 389 euros, voire 529 euros, l’est-il encore autant à 439 ou 609 euros? Beaucoup moins…

Les prix des iPad grand public flambent, malgré le maintient de l'iPad de 9e génération au catalog.
01net.com – Les prix des iPad grand public flambent, malgré le maintient de l’iPad de 9e génération au catalog.

Tournons-nous maintenant du côté du vrai nouvelle iPad, celui de dixième génération, which benefits from a new colorful design and a more performant SoC. This model does not exist in the Apple catalog after October 18. Cependant, nous avons voulu opposer ses prix à ceux de l’iPad de l’an dernier. Pourquoi? Because of the maintenance of the model of 9d génération est une manière de faire passer la hausse de prix. Parce que le modelède de 10d génération est la vraie mise à jour de cette année, comme l’était le modèle de 9d generation l’an dernier. Because, finally, cela met de manière très claire en perspective la façon don’t Apple morcelle sa gamme pour accreitoire son offre et augmenter ses prix. On l’a déjà dit, mais on a vu cette manœuvre appliqué à la gamme des MacBook Air un peu plus tôt cette année.

Quo qu’il en soit, we note that the first model of the iPad 2022 costs 200 euros more than its predecessor. Voir ainsi l’entrée de gamme, qui brillait à 389 euro passer à 589 euros laisse vraiment perplexe – even si la refonte peut excuser aux yeux de certains ce delta tarifaire.

Enfin, intéressons-nous au cas de l’iPad Air. It has not been updated for the moment and retains the M1 chip, its 10.9-inch screen and a design very close to that of the iPad 2022. It is distinguished by some details in its favor , not compatible with Apple Pencil de 2d génération – à ce sujet, on vous éparngera l’augmentation des prix des périphériques, qui est notable, elle aussi. L’Apple Pencil 2 passe de 135 à 149 euros, for example.
The plus aérienne des tablets Apple sees its price increase from 90 to 210 euros, soit une hausse qui oscille entre 13 et 21%!

iPad Pro: 16 to 21% of home value

Passons Maintenant aux iPad Pro. Si on cherche déséspérément à ne pas voir cette situation de flambée des prix comme un verre vraiment très vide, on peut se rejouir d’une thing. Avec de tels tariss, le positionnement résolument professionnels des iPad Pro s’impose comme une évidence. Depuis le retour en grâce de l’iPad Air en 2019, on voyait clairement qu’Apple établissait deux volets à sa gamme de tablette, avec le Air en hingere. On the one hand, the iPad grand public is more or less affordable, and on the other hand, the iPad Pro is expensive and bards from the best technology of Apple, which has the mission of teasing more and more MacBooks on the terrain of la productivity.

Avec un prix d’entrée de gamme nouveau fixe à 1069 euros, soit 170 euros more than l’an dernier, les choses sont bien plus claires. Pour la deuxième année conécutive, an Apple Silicon chip for Mac, le M2, est également là pour clamor haut et fort that les iPad Pro sont des machines aussi sérieuses que les Mac. Even if Apple now presents more tablets, Pro notably, comme un complément d’un Mac et non comme un remplacement.

The price of the iPad Pro has risen sharply, and the arrival of the M2 barely justifies this state of affairs.
01net.com – The price of the iPad Pro is climbing strongly, and the arrival of the M2 barely justifies this state of affairs.

Nevertheless, voir un iPad Pro franchir le cap des 3,000 euros laisse légmentre circonspect. Outre que c’est 445 euros de plus que l’an dernier pour un model equivalent, on se demande vraiment si l’iPad Pro a les épaules pour assume un tel tarif.

What questions are there

Il nous faudra evidently test these tablets pour affirmer et affiner notre point de vue. Même si on a déjà une idea assez précis de ce qu’elles vont donner in matière de performance, puisque les SoC embarqués ont déjà été croisés dans des configurations et factors de form similaires ou proches. However, il faudra que le couple matériel et logiciel soit vraiment exceptional pour qu’on puisse envisager sans rougir de recommander cet appareil. Apple va devoir s’être dépassé cette année.

Et puis, si on veut l’enviser comme un suppléant d’un MacBook Air, il faudra avoir avoir en tête la polyvalence de la tablette, c’est evident, mais également ses ergonomiques limitations – et c’est là que Stage Manager et le support d’une souris externe vont peser lourds, surtout pour des usages Pro. Il faudra aussi considerar l’Apple Pencil, qui tente de se positionner en alternative à la mouseris pour certain tasks, comme le montage. Enfin, il sera nécessaire de garder en tête l’équation économique, bien entendu.

The MacBook Air M2 (8 CPUs/10 GPUs, like the iPad Pro), with a unified 8 Go de mémoire and 512 Go stock, costs €1,849 (which means it’s not!). For an equivalent configuration (many SoCs, less RAM and more storage), l’iPad Pro costs €1,849 for the price of… more. Pour peu que vous souhaitiez vous assurer les services du Magic Keyboard, qui garantit la meilleure expérience «PC» avec un iPad, il faudra nowre ajouter 429 euros (against 369 euros previously), pour un total de 2,278 euros.

Alors oui, l’iPad Pro fait plus de choses, mais les fait-il toute sufficimento bien pour justifyer ces nouveaux tarifs? Voilà une question qui demande un test, d’une part, et une exploration en profondeur des besoins de chaque utilisateur, d’autre part. Sans oublier bien sûr un sérieux coup d’œil préliminaire à son compte en banque.

De manière moins flagrante, pour les iPad grand public, les mêmes questions se potent. A de Tels tarifs, difficile de se contenter d’envisager les tablets d’Apple comme des terminals de consultation capable d’un peu plus. Il va leur falloir mettre la barre encore plus haute.
Ultimately, let’s be optimistic, peut-être que cette hausse des prices, imposée en partie au moins par un context difficile (coût des matières premières, du transport, de l’énergie, ratio euro/dollar ébranlé, etc.), aura un positive effect. Peut-être aiguillonnera-t-elle Apple pour aligner, en face de ses tariss, une expérience hors norme qui en vaille la peine. On peut toujours rêver…

Source by [author_name]