De quoi mettre fin à une polemique qui lui collait à la peau? Comme elle s’y était engagée après sa victoire aux Législatives en June, la députéte LFI et conseillère de Paris Danielle Simonnet a rendu le logement social qu’elle occupait depuis 2003, a indicé ce samedi le president de la Régie immobilière de Paris (RIVP ), David Belliard, confirmation of information Parisian.

L’appartement, un 83 m² avec balcon loué 1,300 euros par mois, propriété de la RIVP, est situé dans le quartier de Saint-Fargeau, dans le 20ème arrondissement de la Capitale. It was awarded in 2003 to Danielle Simonnet, at the time councilor of the 20th arrondissement, moins d’un an après sa demande et sans condition de resources, ce qui avait éveillé des suspicions of favoritism. “Il ne s’agit pas d’un logement HLM classique mais d’un logement intermédiaire en loyer libre ou PLI, prêt locatif intermédiaire, qui échappe au surloyer en cas d’augmentation des revenus,” clarified David Bellard.

According to the group Action Logement (ex-1% Logement), premier social bailler, the PLI are allocated “to people whose incomes are too high to be able to be eligible for HLM accommodation, but too poor to stay in the private park” . Elue députéte en juin, Danielle Simonnet touche aujourd’hui une indemnité parlementaire de 7,493 euro bruts. “Danielle Simonnet perfectly respected the rules and she didn’t even have to part. On attribute des logements en PLI, mais une fois que les gens sont dans les logements, nous ne pouvons rien faire, quelle que soit l’évolution de leurs revenus”, added David Belliard.

Le socialiste Jérôme Lambert a lui aussi rendu son logement sociale

Le député socialiste outgoing de Charente, Jérôme Lambert, élu sans discontinuer de 1997 à 2022, a également quitté le logement social intermédiaire qu’il occupait dans le 18ème arrondissement de la Capitale, a indique Eric Pleis, president of Paris Habitat, premier – social boyar Parisien, et maire du 20ème arrondissement.

Jérôme Lambert rents 95 m2 in the 18th arrondissement for a rent of 971 euros per month, far from the prix d’un logement in the private market, estimated at around 2,300 euros. Interrogé en mai dernier, l’élu avait soirrein qu’il n’y avait “rien de caché”. « Il ya 25 ans, j’ai eu ce cinq pièces (nous étions alors une famille de cinq) pour le prix du marché, 900 euros. Les augmentations de bail étaiten indexées sur l’indice du cost de la construction, soit environ 1% per annum. Aujourd’hui, ce n’est plus le prix du marché “, avait-il alors reconnu.