After PowerPC and x86 on the PC, Apple is in the process of replacing ARM. The firm began work as a substitute for ARM microcontrollers with the benefit of their equivalent using the RISC-V instruction set. Une conversion qui ira lentement, mais surement. Et qui semble logique vu la soif d’indépendance technologique du géant américain.

Apple est-il en train de faire un pas de plus vers l’autonomie technologique totale? This is what you should know about the SemiAnalysis publication, which explains in a letter of information that the brand’s engineers are currently migrating the ARM cores of their chips towards the RISC V open microarchitecture. Ne vous emballez pas, nous ne parlons pas ici des puissants cœurs de calcul de la puce. Mais de la horde de petits cœurs subalternes et autres microcontrôleurs qui parsème les blocs logiques des différents SoCs – la Watch pourrait être la première à basculer.

Comme dans toute information où l’intéressé (Apple) ne fera aucun commentaire, il faut s’intéresser à la source. En l’occurrence, Dylan Patel, un analyste qui publie une newsletter en grande partie payyante, très documentée et fiable appelé “SemiAnalysis”. Dans sa lettre du 16/09/2022, M. Patel a un ton très assurer. Centeré sur des projets qui demontrent l’adoption de RISC-V, l’article dit : “ SemiAnalysis est en mesure de confirmer que ces cœurs (ARM dedicated to subaltern functions) sont en train d’être convertis en RISC-V pour des future generations of chips “. Pour l’heure, on parle ici de cœurs “do not face the users”. C’est-à-dire non pas des cœurs en charge des applications que les utilisers manipulent. Mais de la horde de petits cœurs de type microcontrôleurs qui pululent dans les SoC. Mais ce n’est qu’un début, car RISC-V est en train de coller. Dans tous les pans de l’industrie.

RISC-V : le sens de l’histoire pour l’industrie, une évidence pour Apple

Apple is the company that has all the control. L’entreprise n’a pas hésité à changer plusieurs fois d’architecture procesor pour ses ordinateurs (Power PC, more x86, other ARM). Pour réussir à arriver à des cuces, fixes comme mobiles, où elle maîtrise non seulement le sous-traitant de la production (TSMC actuellement), mais aussi le design des cœurs CPU et GPU (cœurs customs grâce à sa license “Architect”).

Lyre all: RISC-V : ARM’s concurrent architecture powers the 5nm gravure cap

La seule thing que ne maîtrise aucune entreprise concevant des puces ARM est le jeu d’instruction (ISA, pour instruction set architecture). Si Apple peut faire ce qu’elle veut avec ses cœurs, elle le fait dans les limits des instructions développedes par ARM. RISC-V by contrast is developed by a foundation that defines the standard, but does not impose a license for use. Et permet – moyennant un enorme travail en interne – à tous de développer leurs propres instructions maison s’ils l’entendent (et s’ils se débrouillent avec!). Tout en garantissant un développement communautaire, qui permet de s’appuyer sur des améliorations permanentes, contrairement à des architectures en train de mourir (PowerPC, SPARC, etc.).

Lyre all: RISC-V, ARM’s rival, will be equipped with its premier GPU (et c’est loin d’être un detail)

Pour Apple, il ya une histoire de maturité grandissante de RISC-V, qui propulse non seulement des disques dur (Seagate) mais se préparare aussi à aller dans l’éspace – futur ordinateur de vol de l’ESA et de la NASA – ou encore à piloter nas voitures. Mais il ya en plus des événements d’importance qui ont sans doute eu un effet catalyseur sur les projets en cours et la “leute” de cette information.

AMR : le rachat par Nvidia, les mauvais messages Qualcomm/Nuvia

Denby, James Francis; The ship is on fire; Serving Tameside Museums and Galleries: Astley Cheetham Art Collection; http://www.artuk.org/artworks/ship-on-fire-89313

The attempted purchase of ARM by Nvidia caused a seismic effect in the industry. Quand bien même elle se soit soldée par un refus des authorities de la concurrence a peu plus d’un après sa mise en œuvre, elle a sans aucun doute été un accélérateur pour RISC-V. Tous les grands nims des puses, de Qualcomm à MediaTek, en passant par STMicro, Apple, Texas Instruments et tant d’autres ont pu meserer la menace. ARM, qui était jusqu’alors la “Suisse des semi-conducteurs” pouvait se retrouver contrôlée par une entreprise concurrente? It is impossible!

Cette histoire Nvidia a dû avoir un echo tout particulier pour Apple qui acessé tout travail avec Nvidia après deux générations de GPU qui chauffaient trop au sein de ses Macbook. Une “affaire” qui a conduit à des rappels massifs de machines. Et qui auraint donné lieu, en coulisses, à de houleuses conversations entre les deux directions. The rest of the story is known: after that, Apple no longer worked with the GPU champion and preferred to cooperate with AMD – just like Microsoft for its Xbox 360/One/Series (once under Nvidia chips) or Sony for PlayStation 4/5 (this is a unique Nvidia app for PS3).

Lyre all: Pourquoi Qualcomm n’a pas (encore) announced de chips concurrentes aux M1 d’Apple

Another “affair” should strengthen the position of Apple engineers in their work around RISC-V. Celle de l’attaque en justice de Qualcomm par ARM qui refuse (on ne sait pour quelle raisons) que l’entreprise utilize les cœurs CPU ARM développé par Nuvia que Qualcomm a racheté il ya bientôt deux ans. Si on ne connaît pas toutes les raisons légales – license? – une vision grossière de l’affaire peut être tournée ainsi : même si développez ou rachetez des technologies de cœurs ARM customs, l’entité ARM peut vous chercher des noises. Le genre de choses qui ne plaît à personne.

Et encore moins à Apple.

As we talked about during the years of the switch from x86 to ARM by Apple, the conversion of different ARM cores to RISC-V will take time. RISC-V est loin d’être aussi mature qu’ARM, les premiers usages should be cibler des cœurs basse consommation. Si Apple peut tout à fait introduire des cœurs en douce au ses different SoCs, on peut tout à fait imagine des puces héterogenes, ses cœurs CPU ARM étant parmi les plus performantes du monde. But it is assez probable qu’à moyen terme, si le développement de RISC-V se pursuit à la vitesse actuelle, qu’Apple évacues totally ARM one day. Et elle sera alors vraiment en contrôle de ses puces.

Source:

Semi-analysis

Source by [author_name]