Publication:

L’organisation du Mondial-2022 au Qatar has raised the venue of thousands of migrant workers to build stadiums and infrastructure. Ils ont tout quitté pour une vie meilleure mais ont souvent connu sur place l’exploitation: salaries unpaid, passports confiscated, conditions de travail extrême qui ont entrainment, selon différentes ONG, plusieurs thousands of deaths… Des travaileuses et des travailleurs se sont confiés à Chloé Domat et Rammohan Pateriya. Ils racontent comment le rêve s’est transformé en cauchemar, même si Doha offers aussi à certains des opportunites d’ascension sociale.

Source by [author_name]