L’été 2022 et ses vagues de chaleur successives have demonstrated that le réchaitement climatique est bel et bien une réalité. De fait, maintenir une température basse dans les datacenters sâvère être un défi des plus complexes, à la both très costeux et gourmand en énergie. Par ailleurs, il ya fort à parier que ces besoins se renforcent à cause des volumes de données qui ne ceasent d’augmenter.

Les acteurs du sector du traitement et du stockage de données are therefore familiar with the expression “garder la tête froide”. In fact, every person responsible for the data center is aware that it is necessary to find a balance between constant temperatures and effective energy consumption, but also to respond in parallel to the company’s needs. Même si l’on peut compter sur l’aide de technology spécialisées dans le cooling de composénts, installer ou adapter ces dernières dans des datacenters existinges peut parfois s’avérer être un exercice compliqué. Unfortunately, there are practical and durable strategies that can be explored using a holistic solution.

Refroidir l’air

It is essential that each data center is equipped with a performant air conditioning system. Par ailleurs, les organization ayant les fonds nécessaires peuvent bâtir leur datacenter sous des climats plus froids pour refridir ainsi convenablement leur structure. Hélas, cette option n’est réalisable que pour une poignée d’entre elles.

Tout d’abord, il faut déjà s’assure that the CVC systems have a stable electric power supply. En effet, pour assurer une bonne continuité d’activité et prévoir un plan d’urgence en cas de perturbation, il est primordial d’installer un generador de secours, autant pour les technology de refrigeration Que pour les systèmes de treatment et de stockage. Ainsi, en cas de l’alimentation principale – et de celle de secours -, les plans de continuité d’activité et de reprise après sinistre should already indicate the procedures to follow.

Investir dans du matériel plus fiable et plus durable paraît donc être une bonne inicijativa pour limiter l’impact de ces températures, qui ont atteint de nouveaux sommets en termes de chaleur. Par exemple, contrairement à des solutions à disques mécaniques, il est preferable de turnner vers une solution de stockage flash, qui est by far la most apte à manage une hausse importante des températures. This means that, despite the high temperatures, the performances remain constant and the data security is ensured.

Comment réduire sa consumption énergétique

The IT services should focus on the following three strategies that, when combined, reduce energy needs while cooling the datacenters:

Opter pour des solutions plus efficaces

Since each material consumes energy and releases heat, IT services should look for more efficient material and a weak footprint in the data center to maintain temperatures – and costs – at their lowest. Lorscur’elles doivent selecteur les components qui viendront constituer leur datacenter, de plus en plus d’entreprises prennent en consideration leur efficacy sur le plan énergétique. Par exemple, si l’on se tourne vers la marché du traitement et du stockage de données, les métriques clés évaluatés comprêtment notably la capacité et la performance par watt.

Since data storage represents an important part of the material used in the construction of datacenters, upgrading to more reliable and more durable systems allows for a significant reduction in the energy footprint and cooling at the datacenter scale. .

Mettre en place des architectures désagrégées

Aujourd’hui, la mode est au Direct Attached Storage et aux systèmes hyperconvergés. The numerous providers put forward the gains that the regroupment of processing and storage systems can bring within HCI (or hyperconverged infrastructure). Si ces d’autre sont bel et bien réels, ils découlent surtout des délais réduits de deployment et du nombre plus faible d’équipements implicatees, et n’apportent rien in termes d’efficacyt énergétique. The reality is that Direct Attached Storage and hyperconverged systems consume a large amount of energy… pour rien.

D’un côté, les besoins en treatment et en stockage evolvent rarely au même rythme – certain services finissent even par accorder plus de budget à la partie treatmentment afin de pourvoir aux besoins de la partie stockage qui ne cessent d’augmenter. Mais l’inverse est également vrai, même si ce cas de figure est bien moins frequent. Nevertheless, dans les deux cas, la quantité d’énergie wasted est tout aussi importante. Bien que les party stockage et treatment soient indépendantes l’une de l’autre, il est plus aisé de réduire le nombre total de components nécessaires dans l’infrastructure et, de ce fait, de réduire également les besoins en énergie et en cooling. On the other hand, Direct Attached Storage and hyperconverged solutions are more inclined to create infrastructure silos. Puisqu’il est très compliqué de partager les capacités inemployéles d’un cluster avec d’autres clusters, la surallocation et le waspillage de ressources s’en trouven alors accentués.

Provisioner en temps utile

Aujourd’hui, l’approche traditionnelle consistent à pourvoir aux besoins sur les trois à cinq next années n’est plus adapted. Dans cette approche, les services doivent gérard une infrastructure bien plus importante que ce dont ils ont besoin dans l’immédiat. Au lieu d’opter pour cette approche, le fait de turn vers des modèles modernes de consommation à la demande et des tools de deployment automatisé permet aux entreprises d’adapter facilement l’infrastructure de leurs datacenters au fil du temps. L’Infrastructure est alors mise en service “en temps utile” et non pas “au cas-où”, évitant ainsi d’avoir à alimentier et refrodir des composénts qui seront inemployéd pending plusieurs mois, voire plusieurs années.

Maintenir les datacenters au frais depends generally on the reliability of the ventilation system and the solidity of the emergency plan. Cependant, quel que soit le site, chaque fraction degré d’augmentation de la temperature va de pair avec l’augmentation correctnelle de la pression subie par l’équipement, une pression limitée au niveau des piles et des racks par les systèmes de refrigeration. Les responsables de datacenter ne souhaitent donc pas exposer ces systèmes à une nouvelle pression, ce qui a été le cas avec les vagues de chaleur de cet été.

The solution seems obvious: pourquoi ne pas d’abord réduire le volume des équipements et de ce fait diminuer la génération de chaleur? This would allow both to reduce exploitation costs, to simplify and cool datacenters, but also to reduce energy consumption. Le temps n’est plus à l’hésitation.

Source by [author_name]