Rien ne va plus for Montpellier

Décidément rien ne va plus pour Montpellier. Face au Racing 92 invincible à domicile, le MHR suffered its fourth defeat of the rank (38-31) malgré une bonne remontée en seconde periode.

Dans un festival d’essais, les deux équipes ont su profiter des cartons jaunes infligées par l’arbitre puisque chacune a marque deux essays pendent ces ten minutes en supériorite numérique. Malgré de nombreuses approximations en début de rencontre c’est Montpellier qui marque le premier essai par Thomas Darmon (20e) récompensant la dominance héraultaise.

Sans se laisser démonter, les Racingmen ont réduit le score par le pied de Russell (33e) avant d’aplatir dans l’en-but par le troisième ligne fijien Kitione Kamikakamica. Avant d’enfoncer le clou juste avant la pause par le All Black Francis Saili.

The match restarted after the break

After returning from the locker room, the French club, still in numerical superiority, increased the score with a try signed by Donovan Taofifenua (27-10, 45th). Avant d’enchaîner à l’autre aile, par l’Argentin Juan Imhoff (32-10), pour le quatrième essai des Ciel et Blanc.

Montpellier then reacted, scoring a third try, for a double by Darmon (32-24, 64th), then his fourth by Zach Mercer (35-31, 70th), relaunching the match completely before Racing 92 managed to maintain its lead. au score malgré la pressure.

Le Racing 92 profite de cette victoire pour remonter provisionalment à la 5e place de Top 14, alors que Montpellier passe 9e.

Triple gallop

Le Stade français won a triple. Une semaine après leur incredible versversement de situation à Pau (31-29), les Parisiens ont confirmed à Jean-Bouin face à Brive (27-0), bonus offensive en prime.

Ce troisième succès consécutif leur permet de se hisser provisionally à la deuxième place du classification en pending le choc de dimanche soir (21h05) entre Toulouse et La Rochelle, les deux derniers derniers d’Europe.

Arnaud Méla, promoted dans la semaine entraigneur en chef du CAB en remplacement de Jeremy Davidson, a du pain sur la planche.

Lyon a davantage suffered à domicile contre Pau pour passer lui aussi la troisième (31-27). Capables du meilleur comme du pire, les hommes de Xavier Garbajosa, longtemps menés, ont fait la différence en fin de partie.

Leur jeune ailier Ethan Dumortier, appelé chez les Bleus pour préparer les tests de novembre, a notably été de nouveau décisif.

Bayonne arrangement

La lanterne rouge Perpignan a longtemps cru pouvoir réalisé un gros coup dans la course au maintien en allant s’impose chez un competitor direct, Bayonne.

But the Basque promotion, carried by his faithful public of Jean-Dauger, a snatched in the last ten minutes a fourth victory at home (24-20).

Maigre consolation pour l’Usap: le point de bonus defensif, qui permet de rester à hauteur de Pau en queue de peloton, à une longueur de Brive.

Toulon gagne mais perd Gros

Jean-Baptiste Gros, ne rejoindra pas Marcoussis lundi. The gauche international pillar left his Toulonnais teammates in the 13th minute against Castres, the victim of a fracture of the right front arm.

Le RCT s’est tout de même rassuré à Mayol (28-20) après avoir lourdement chuté à La Rochelle last semaine dernière (32-5).

Premier de la phase régulaire and vice-champion of France la saison passée, le CO devra encore attendre pour ramener un premier succès hors de ses bases.

Clermont and UBB dos à dos

Comme Jean-Baptiste Gros, Romain Buros ne rejoindra pas non plus les Bleus. L’arrière de Bordeaux-Bègles, qui avait un coup à jouer in l’absence de Melvyn Jaminet, touché à une ville, s’est wounded à une cuisse à Clermont.

Il a vu depuis le bord du terrain son équipe aller chercher le match nul en Auvergne (23-23) grâce à un double de l’ailier Madosh Tambwe, l’une des sensations de la première partie de saison.

Un petit coup d’arrêt pour l’ASM, malgré un nouvel essai de l’ailier international Damian Penaud, aligned au center. Le club Clermontois glisse à la sixième place. L’UBB est dixième, à quatre points.

Source by [author_name]