Très volatile vendredi, la Bourse de New York reversed the trend of the last days and ended in a sharp rise in the wake of a sudden rebound in bond rates, motivated by the proposals of members of the Fed.

L’indice Dow Jones a conclu sur un bond de 2.47% à 31,802.56 points, remontant au-dessus des 31,000 points pour la première fois depuis un mois. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, progressed de 2.31% to 10,859.71 points and le S&P 500 de 2.37% to 3,752.75 points.

Les indices avaient brièvement débuté dans le rouge puis progressé faiblement avant d’accelerante nettement en deuxième partie de session.

“Wall Street a frappé du poing sur le bouton +achat+ après des informations selon quelquences la Fed sérait bientôt prête à débattre de la manière de la manière de la rythme de reserrement monétaire après la meeting du Comité monétaire (FOMC) de novembre”, summary by Edward Moya d’Oanda.

Mary Daly, the president of the regional office of the Central Bank of San Francisco, launched a pavé in the sea on Friday: “on pourrait se retrouver avec une nouvelle augmentation de 75 points de base” at the next meeting on November 2, comme s’y attendent les marchés, at-elle concédé, ” mais je recommanderais aux gens de ne pas escompter que ce sera 75 points de base pour toujours “.

“On doit s’assure que nous faisons tout ce qui est notre pouvoir pour ne pas trop resserrer (les taux) et nous ne pouvos pas remonter trop vite et dire, c’est terminue”, at-elle added during a conversation à l’Université de Berkeley retransmise sur le site de la banque centrale.

Cette nouvelle hausse prévéde de trois quarter de percentage point des taux sur les fonds fédéraux serait la quatrième d’affilée.

An article from the Wall Street Journal also echoed the Fed’s managers who began to signal their desire to slow down rate hikes and stop them at the beginning of the next year to comment on economic activity. .

Ainsi les returns bondataires se sont-ils assagis vers le milieu de séance “à la suite d’informations selon lesquences la Fed pourrait décider d’une plus faible hausse des taux” lors de son dernier rendezvous monétaire de l’année, les December 13 and 14, soulignaient pour leur part les analysts de Wells Fargo.

– Le dollar en retrait –

Le taux sur les bons du Trésor à 10 ans se relâchait à 4.21% instead of 4.30% en matinée. Ceux à 30 ans, qui conditionnent notably les crédits immobiliers, se repliaient à 4.31% au lieu de 4.36% plus tôt.

Le dollar sur la pente ascendante en début de séance flanchait nettement vers 20H00 GMT: -0.94% à 111.82 points for the dollar index, comparing le billet vert à un panier de monnaies.

La rumeur d’une intervention du Japon pending la nuit pour sutenir le yen par rapport au dollar, en vendant des bons du Trésor américain jouait aussi un rôle.

On the other hand, Twitter dropped 4.94% to $49.90, led by information likely to affect the purchase of the social network by Elon Musk.

According to a Bloomberg article, the Biden administration is considering submitting the Tesla owner’s takeover bid to a national security review.

The American government is worried about the presence of foreign investors, including the Saudi prince and businessman Al-Walid ben Talal and the sovereign fund of Qatar, in the consortium with which M. Musk secured more than 7 billion dollars to finance the son’s operation. Tesla advanced 3.45% to $214.44.

Snap, the parent company of the Snapchat application, plunged 28.13% to $7.76 after announcing weak quarterly sales growth. The company already announced this summer the suppression of 20% of its employees.

A member of the Dow Jones, American Express gained 1.61% despite an increase in its turnover and quarterly profit. Le groupe a mis davantage d’argent de côté au cas où la situation économique des consommateurs devait se deteriorer.

Covid vaccine makers Moderna (+8.40%), Novavax (+12.57%) and Pfizer (+4.80%) ont bondi après de bonnes notes d’analystes.

L’ensemble des sectors s’afficaient dans le vert, pulled by materials (+3.46%), banks and non-essential consumption expenses (+2.92%).

At the second level, several sessions in Bern, three indexes avaient progressé: 4.89% for the Dow Jones, 5.22% for the Nasdaq and 4.73% for the S&P 500 index.