Animator à France Nature Environnement, Hélène Coulaud invites the public to discover the natural fauna in the career of granulates Vicat à Pérouges (1). Tous les sens sont mis à contribution. “Nous proposons d’abord une observation à la tombée de la nuit puisque c’est un lieu exempt de toute pollution lumineuse”, explique-t-elle. « Nous tendons ensuite l’oreille, pour écouter les amphibians, avant de déployer un drap blanc pour attracter les insects et autres papillons de nuit. The impact of public lighting is very important on the fauna and the environment, especially at twilight, when the animals, but also the flora, sort out for food. »

The measures of energy sobriety advocated by the government and “extinction of fires” in the course of generalization are welcomed favorably by the FNE, even if the best is sometimes the enemy of the good. “De nombreuses communes ont fait le choix des ampoules LED pour leur éclairage public, préutut que l’éclairage jaune qui était utilisate jusque là. Or, le LED, c’est économique, mais ce n’est pas écologique”, – regrets Ellen Kula. C’est pourquoi FNE offers aux communes d’établiser des diagnostics de leur éclairage public, afin d’élaborar des préconisations. L’association revendique également des “trames noires”, c’est-à-dire des passages dans l’obscurité la plus totale qui seritant organisé en réseau, à l’image des passerelles sur les autoroutes, “de manière à proposer des chemins alternatifs aux animaux “.

(1) Après-midi portes ouvertes ce dimanche 25 septembre entre 13 et 17 heures. Free of charge. Organized by FNE.

Source by [author_name]