Depuis une décennie, la justice américaine mène une vaste enquête baptisée “Hidden idol” (“idole cachée”). Cette dernière, qui vise un ancien marchand d’art de Manhattan à la double nationalité indienne et américaine, Subhash Kapoor, a conduit à la restitution au Pakistan, jeudi 10 novembre, de quelque 192 œuvres d’art, d’une valeur de 3 $4 million (€3.34 million).

The prosecutor of the State of New York for Manhattan, Alvin Bragg, announced in a communiqué avoir rendu ces pieces au “people of Pakistan” lors d’une ceremony at the General Consulate of Pakistan in New York. Among these works, 187 avaient fait l’objet d’un trafic piloté par M. Kapoor.

“Subhash Kapoor a été l’un des trafiquants d’art les plus actifs de la planete et.” (…) nous avons pu recouvre des thousands of pieces looted by its network »s’est félicité le procureur Bragg, en s’engageant à “continueur à pursuivre M. Kapoor et ses accomplices pour qu’ils rendent des comptes”.

Au moins 700 pièces rendues à quatorze pays en deux ans

Arrested in Germany in 2011, returned to India, where he is imprisoned since then, Subhash Kapoor was sentenced last week in a country in South Asia, along with another called, to thirteen years in prison. Inculpé en 2019 et réclamé à New Delhi par la justice New-Yorkaise avec sept autres personnes pour “complot de trafic d’œuvres d’art volées”M. Kapur a toujours nié les accusations portées contre lui.

La justice de l’Etat de New York mène depuis deux ans une vaste campagne de restitution d’antiquités pillées dans le monde et qui ont atterri dans des musées et galeries de la megapole : de 2020 à 2021, au moins 700 pièces ont été rendues à quatorze countries, dont le Cambodge, l’Inde, le Pakistan, l’Egypte, l’Irak, la Grèce ou l’Italie.

Dans le cadre de sa grande campaigne de restitutions d’antiquités, le prosecutor Bragg avait rendu en septembre à l’Egypte seize œuvres d’art – not cinq seizures au printemps au prestigieux Metropolitan Museum of Art (Met) – dans le cadre d’ une enquête en France sur un trafic international impliquant l’ancien patron du Louvre Jean-Luc Martinez.

On March, Australia, for its part, returned to India 29 ancient works of art stolen, pillaged and illegally exported, among which thirteen pieces – including a bronze statue of the Hindu god Shiva, valued at $5 million – M. Kapoor’s lie, Canberra village.

Le Monde from AFP