Contestée au sein du Parti conservateur et décriée par l’opinion publique, la Première ministre britannique, Liz Truss, a jeté l’éponge, jeudi, ouvrant une période d’incertitudes pour le Royaume-Uni.

  • La Première ministre la plus éphémère de l’histoire britannique

La Première ministre britannique, Liz Truss, resignation notice, 20 October. “Vu la situation, je ne peux pas remplir le mandat sur lequel j’ai été elue par le Parti conservateur”, she declared, becoming the head of government à la longevity la plus courte de l’histoire contemporaine du Royaume Uni , avec moins de 50 jours en poste.


British Minister Liz Truss premiered at Downing Street on October 10, 20, 2022. © Toby Melville, Reuters

His resignation intervened au lendemain d’une journée cauchemardesque marked by the departure of the Minister of the Interior, Suella Braverman. La soirée aussi été agitée au Parlement lors d’un explicable vote sur la fracturación hydraulique which the government voulait faire un test de loyauté.

  • Pourquoi Liz Truss ne pouvait plus rester à son poste ?

Plus impopulaire que jamais dans l’opinion, sans program économique après l’humiliant renoncement aux baisses d’impôts et ayant dû se priver de deux de ses most important ministres, Liz Truss était également de plus en plus contestée au sein du Parti conservateur.

“Liz Truss is doing what is possible,” Health Secretary David Frost, who backs the threat, wrote in the Daily Telegraph column.

According to analysts, the British Prime Minister paid the presentation, at the end of September, of an unbelievable mini-budget that caused the book to sink and led to the resignation of the Finance Minister, Kwasi Kwarteng.

Le Royaume-Uni traverses une crise économique du cost de la vie, qui voit des millions de Britanniques souffrir de l’inflation.

  • Comment va se drouler la nomination du nouveau Premier ministre ?

As a consequence of this resignation, the Parti conservateur will organize in the next days an internal election, the fifth in six years, to appoint a new leader. According to a representative of the Tories, the new British Prime Minister will be appointed here on Wednesday, October 28.

“Il sera possible de conduire un scrutin et de conclure une élection d’ici au vendredi 28 octobre,” Sir Graham Brady, president of the Committee 1922, responsible for organizing the Conservative Party, as well as the process The election of Liz Truss has 170,000 supporters, told reporters party to gain access to choice after Boris Johnson’s departure.

Liz Truss, appointed as the new Prime Minister, remains in office.

  • Quels sont les noms qui circulent pour succéder à Liz Truss ?

Several noms de possibles candidates à sa succession beginnment à circuler. Let’s start with Rishi Sunak. Battu par Liz Truss lors de la phase finale du processus de désignation du Parti conservateur this summer, l’ancien ministre des Finances était pourtant le candidate préféré des députés conservateurs.

The name of Penny Mordaunt is also evoked. The candidate against Liz Truss to succeed Boris Johnson this summer, the minister in charge of relations with Parliament a été la coqueluche des militant conservateurs en début de campaign.

Ben Wallace, lui, faisait partie des favoris dans la dernière campaign pour la tête du Parti conservateur. Le ministre de la Défense, qui avait choisi de ne pas se lancer pour se consecracer à la sécurité du Royaume Uni, a vu son nom resurgir ces derniers jours comme une possible figure d’unité pour le parti.

Finally, Boris Johnson could revive his centers like a phénix. L’ancien Premier ministre, “BoJo”, ferait son grand retour, s’imposant comme un evident recourse au sein d’un Parti conservateur en crise. The hashtag “#bringbackboris”, “#ramenez-nous Boris” will start on Twitter.

  • Towards the anticipatory legislative elections?

Après l’annonce de Liz Truss, le chef de l’opposition travailliste, Keir Starmer, apelé à convoque une élection général dès “maintenant” et non fin 2024 ou début 2025 comme prévue.

Les conservateurs “manquent à leur devoir patriotique de base de laisser les Britanniques en dehors de leurs querelles pathétiques”, avait-t-il attacé, jeudi matin, dans un discours devant le Congrès des syndicats (TUC), au moment où de nombreux mouvements sociaux agitent le pays face à la crise du cost de la vie.

Cependant, les Tories vont tout faire pour éviter ce scenario car les travaillistes caracolent en tête dans les pollages. According to an opinion poll published at the end of September in the Times, the Parti travailliste registers 33 points of improvement in terms of voting intentions on the conservatives. Du jamais-vu depuis la fin des années 90.

  • Quelle sont les réactions à l’international?

Cette tempête politique dans l’une des principales puissances mondiales, en pleine guerre en Ukraine, n’a pas manqué de faire reagir à l’international.

The French president, Emmanuel Macron, hopes that the Royal Union will “rapidly” find “stability”.

“I’ve had the opportunity to meet Liz Truss several times. We’ve changed this week and we’re building a working relationship,” he said when he arrived at a summit of EU leaders. in Brussels.


US President Joe Biden promises support for “cooperation” with London.

Russian diplomacy, for its part, railed against the announcement of Liz Truss’s resignation, estimating that the country had “never known such embarrassment”.

With AFP

Source by [author_name]