La fin du mois d’octobre is synonymous with Halloween. Films d’horreur, gore et autres monstruosités s’y multiplient, pour le plus grand bonheur des amateurs du genre. Bien evidently, l’intérêt des abonnés pour ces films grandit à l’approche d’Halloween, leur pommant de s’immiscer dans les Tendances de la platforme. Apr Hostel, Chapter IIIvoilà qu’un autre film gore cartonne.

approach to Halloween

Petits et grands peuvent aisément trouver leur bonheur sur Netflix. Avec les années, le catalog de la platforme de streaming la plus célèbre du monde n’a cessé de s’étoffer. Movies, TV series, anime, documentaries, Netflix touche tousreis à tout. Les plus jeunes peuvent ainsi se délecter devant des dessins animés, quand les plus jeunes peuvent s’tarder devant des films interdit aux moins de 18 ans. Bien que Netflix ne se soit pas encore aventuré vers les films pour adultes, toujours prohibés, les productions érotiques affluent.

Une popularity qui pourrait bien pousser la platforme à sauter le pas, salissant au passage son image grand public. Mais d’ici là, ses abonnés poignant découvrir son nouvel abonnement, moins cher que les précédents, mais contenant des publicités. Alors que les netnautes critiquant les prix eléfét des abonnements Netflix se font de plus en plus nombreux, la platforme ouvre ses portes à un nouveau public. Pour vaincre les plus réfractaires, Netflix peut compter sur ses exclusivités, mais également son vaste catalog.

Les oeuvres affluent, permettent aux abonnés de la platforme d’avoir ce sentiment de nouveautés si précieux. Les Tendances, displayed aussi bien pour les séries que pour les films, indicate which are the most popular works of the moment on Netflix. Alors que le trio de tête des Tendances des films en France est composé de L’Ecole du Bien et du Malde Spider-Man: Far From Home and others American girl, voilà qu’un film d’horreur en grimpe doucement mais surement les places : 30 days a day.

attention, ça mard

Released in 2008 in our theaters and directed by David Slade, 30 days a day conte le mois infernal des habitants de la ville paisible de Parrow, en Alaska. Comme tous les ans, les locaux se préparent à un mois sans Soleil. Seulement, Eben et Stella, les deux shérifs du coin, vont découvrir qu’un gang de vampires souhaite éradiquer chaque habitant de Barrow. Leur’s mission? Survivre jusqu’à l’aube. Un film d’horreur que Netflix pésente également comme gore et effrayant.

Une nuit totale, des vampires, des exécutions bourrées d’hémoglobines, de quoi faire frissonner les amoureux du genre. Un film qui a su se hisser à la 4e place des Tendances de Netflix, reste à savoir s’il parviendra à monter encore plus haut. 30 days a day n’est pas un chef d’oeuvre, loin de là. Nevertheless, il reste un bon divertissement. Sur IMDb, les retours sont mitigés. Une moyenne de 6.6/10 pour un film qui visise, mais qui attracte. The proof is, 30 days a day se place dignement dans les Tendances de Netflix.

Comptez-vous le voir? L’avez-vous déjà vu? Qu’en avez-vous pensé? Please reply via the comment section below.

Source by [author_name]