Les grosses ficelles de son scénario – pourtant prime à Cannes – impêchent le nouveau film du réalisateur du Caire confidential de se déployer pleinen, en depite de la puissance de sa mise en scène

L’Université d’Al-Azhar au Cairo « épicentre du pouvoir de l’Islam Sunnite “, est tout à la fois, un lieu mythique, une fortress et un endroit stratégique du pouvoir égyptien. Le cinéaste suédois d’origine égyptienne, Tariq Saleh expects a real sensation with Le Caire Confidential (2017), a thriller poisseux situé sous l’ère Moubarak qui n’avait pas plu aux autorités l’obligeant à délocaliser son tournage au Maroc. Avec cette Du Carre’s conspiracy, récompensé d’un Prix du scénario au dernier festival de Cannes, Saleh n’a même pas tené de poser un foot dans un pais where he is now judged “undesirable”. C’est donc en Turquie qu’il s’est replié. The hero of this new feature film is Adam, son of a fisherman who has the unexpected opportunity to join Al-Azhar. C’est à travers ses yeux de novices que l’on pénètre dans ce Saint des saints. The university is now en pleine effervescence après la mort du Grand Iman, equivalent du Pope pour la religion catholique. The designation of his successor goes beyond the walls of the state and the members of the state will serve Adam to destroy the institution of the interior. Tariq Saleh, who proposed to himself, conceived a spy thriller in the classic prison film. Belle idée qu’il ne convertit qu’à moitie, la faute à un scénario (le Prix cannois reste un mystère) usant de trop grosses ficelles et certaines figures imposed pour pimenter un récit qui n’en avait pourtant pas besoin. Reste une mise en scène immersive d’une grande efficacy et cette impression fiévreuse du danger permanent.

De Tariq Saleh. Author: Tawfiq Barhom, Fares Fares, Mohammad Bakri… Duration: 1 hour 59 minutes. Departure on October 26, 2022

Source by [author_name]