Publication:

The XV de France féminin validated their qualification in the quarter finale of the World Women’s Rugby Championship on Saturday, thanks to a clean and large victory over the Fijians (44-0) in Whangarei, New Zealand.

Contrat rempli pour les Bleues. The XV de France feminin qualified on Saturday 22 October for the quarter finals of the World Cup thanks to its large victory over Fiji (44-0) in Whangarei (New Zealand), acquired with the manner and seven tests, including a double de Maëlle Filopon.

Les Bleues, victorieuses de l’Afrique du Sud (40-5), then defeated justesse by l’Angleterre (13-7), are now assured of terminating the group phase à la deuxième place behind the “Red Roses” with 11 points.

Les coéquipières de Gaëlle Hermet connaîtront dimanche à 10h30 (heures de Paris) leur adversaire en quarts le week-end prochain.

>> À relire : “Tokyo 2021: Serafin Akemba, l’atout vitesse de la France en rugby à VII”

The French women, bronze medalists at the last World Cup in 2017, had to win against the Fijians to secure the second place in pool C, and ideally with the offensive bonus point to avoid facing the quarter-finals. top nations: England, New Zealand and Canada.

In fact, at the end of the phases of the pools on Sunday, a classification of the eight best teams will be established, on which the posters of the quarters will be based according to the following principle: 1ere against 8d2d against 7detc.

Pour l’instant, et avant les trois derniers matches de dimanche, deux comptant pour la poule B et le dernier pour la poule C between l’Angleterre et l’Afrique du Sud, les Bleues occupant la deuxième place de ce classification général.

Italy in quarts

Elles should be terminer au quatrième rang et, selon toute vraisemblance, rencontrer l’Italie en quarts.

Les Fidjiennes, à qui les Anglaises avaient passé quatroze essais et qui avaient en suite surpris tout le monde en se défaisant à la dernière minute des South Africanines, ont fait malgré l’ampleur de la défaite bonne figure, pour leur première participat à une Coupe du monde.

À la mi-temps, les Françaises avaient déjà marque trois essais, les deux premiers à la suite de ballons portés, signés Marine Ménager (7d) and Melisande Lawrence (28d), le dernier en conversion d’un surnombre à l’aile, par Maëlle Filopon (40d).

Au retour des dressing rooms, les Fidjiennes ont actué le coup physicallyment, allowing the Tricolores to score the fourth try libérateur (57d), synonyme de bonus offensive, pour le doublé de la center Maëlle Filopon.

La troisième ligne Émeline Gros aggravé le score quelques minute plus tard (62)d).

Satisfaite de sa prestation même si elle estime ne pas avoir fait “le meilleur match de sa career” (she notably missed 3 transformations), Jessy Trémoulière (72 sel.), titularisée pour son premier match du Mondial à l’overture, a retenu “ces petites erreurs de main qui nous privent de points à la fin et même sur tout le match”, et qu’il faudra “gommer” in the final phase.

Un constat partage par le sélectionneur des Bleues Thomas Darracq, qui a regretté “pas mal de petites scories près des lignes où on doit marcer beaucoup plus d’essais”. “Il ya des fautes sur les libérations sur les mêlées, des touches qui sont malîtrisées à des moments où on est proches des lignes”, he underlined.

Dépassées dans l’impact, terminant la rencontre à quatorze après l’exclusion de leur arrière Roela Radiniyavuni, les Fidjiennes ont encaissé en toute fin du match deux essais, signé d’Emilie Boulard (71d) and Célia Domain (80+1), sans avoir pu marcer le moindre point.

With AFP

Source by [author_name]