Rian Johnson has confirmed that he’s making a Star Wars trilogy, but it’s a complicated piece of equipment.

If tous s’accordent aujourd’hui à reconnaisance la grandeur de Sergio Leone, y compris de son deuxième film solo, Pour une poignée de dollars, on oublie que le premier volet de la trilogie a essuyé une flopée de réactions negativas lors sa sortie . Les amoureux du western classique américain ont reproché au cinéaste italien à l’époque son crime de lèse-majesté. Or se prosterner devant l’immense Rio Bravo d’Howard Hawkes or devant la puissance de La Desert prison de John Ford n’aurait pas dû empêcher d’apprecicer le point de vue de Leone.

Si on est très loin de la qualità de ces eternal chefs-d’œuvre quand évoque la Franchise Star Wars, one peut en revanche oser compare les polémiques qui ont gravitateur du long-métrage de Sergio Leone et celles autour de l’imparfait , but courageous Star Wars: The Last Jedi de Rian Johnson. The director has actually been acted by a large number of fans of the saga of having transgressed the universe of George Lucas. Cependant, lors du Middelburg Film Festival, Diversity lui a demandé si sa trilogie initiallyement prévéde, consecrated à la franchise, était encore à l’ordre du jour. La réponse du cinéaste ne s’est pas fait attendendre :

He is a Star Wars fan and opposes the return of Rian Johnson

“I talked with Kathy (Kathleen Kennedy) and we talked again… making Les Derniers Jedi constituted an incredible experience for me… it’s just a matter of calendar… I’m about to sort this film (Glass Onion: une histoire à couteaux tirés) et sa suite… la réponse est que je ne sais pas… mais je l’espère de tout mon cœur. »

Avec ces propos, Ryan Johnson évoque à demi-mot, les charges de travail infernales necessitées par les licenses. Il ne faut pas oublier que s’engager sur une franchise comme Star Wars, a miracle, DC you James Bond impose à bon nombre de cinéastes ou de comédiens de blocker son agenda sur une très longue durée. C’est pourquoi, même si À couteaux tirés ne possesde pas encore l’aura justement de Marvel or James Bond, the franchise obliges its main team of Rian Johnson à Daniel Craig to concentrate only on this soul project.

Glass Onion : une histoire à couteaux tirés : photo, Daniel CraigRian Johnson returns to The Glass Onion before returning to Star Wars

En Outre, on peut aussi supposer que Kathleen Kennedy émette des réticences concernant un retour de Rian Johnson après les foudres qui se sont abattues sur Star Wars: The Last Jedi. Qui plus est, Rian Johnson n’est pas vraiment adepte du fan service (on a pu le constater sur Les Deriers Jedi) alors que le procédé est devenu le fer de lance des studios à Hollywood (à l’image des approches acceptées sur Jurassic World: Le Monde d’après others Spider-Man: No Way Home).

That’s why Rian Johnson’s trilogy is in danger of transforming into an énième Arlésienne. Ses détracteurs seront soulagés alors que les amoureux d’une vision moins étriquée de la saga deploreront sans doute la mise en veille de ce projet. On that note, you can check out Rian Johnson’s new movie, Glass Onion : une histoire à couteaux tirésDecember 23, 2022 on Netflix.

Source by [author_name]