Apparue en 2019 aux Etats-Unis, la puff (“bouffée” in English) a conquis l’Hexagone en l’espace d’une année. Commercialisée en France sous une vingtaine de marques, cette électronique cigarette jetable rapporte déjà 130 million d’euros par an aux buralistes, sur un chiffre d’affaires brut annuel de 3.6 milliards (3.6%). A elle seule, she represents 41% of the receipts linked to e-cigarettes in bureau de tabac, qui sont d’ailleurs loin d’être les seuls à en vendre. Vapostores, supermarchés ou même discothèques : les puffs sont partout.

Each cigarette costs between 5 and 12 euros, pour quelques centanes de buffées. Ensuite, la puff, qui contient une batterie au lithium, est bonne à jeter. This indicates an environmental problem: peu…

Source by [author_name]