Des combats, Julien Bonnaire en a mené tout au long de sa riche career de rugbyman. Du haut de ses 75 sélections avec le XV de France et de ses quelque 400 matches joués sous les couleurs de Saint-Savin, Bourgoin, Clermont et du Lou, il a tout connu. Des victoires et des défaits, des titres de loire et des désillusions, des joies et des peines. Mais le dernier combat qu’il mène aujourd’hui est celui qui lui tient le plus à cœur.

Sa benjamine, Édith, qui aura sept ans en décembre, souffre d’une infirmité motrice cérébrale de type spastique. “On a commeinée à s’inquiéter pour Édith vers lâge de 17 mois, parce qu’elle présentait un retard d’apprentissage pour marcher par rapport à ses deux sœurs (NDLR, Rose et Zoé, aujourd’hui ages de 17 et 14 years old)…

Source by [author_name]