Le president Xi Jinping announced at the same time clôture du 20e Congrès du Parti chinois communiste (PCC), aprè une semaine de délibérations à huis clos pour remanier l’équipe dirigeante de la deuxième économie World. The chef de l’État chinois en ressort plus puissant avec notably l’ajout dans la charter du Parti du “rôle central” du pésident.

Clap de fin pour le XXe congrès du plus vaste parti politique au monde. The Communist Party of China (PCC) reached a congress on October 22 in Beijing that gave President Xi Jinping UN powers and set the course for Chinese politics for years to come.

“Osez vous battre pour la victoire,” Xi Jinping’s triumphant mid-air chant, was released at the Palace of the People’s Cultural Ceremony, a huge Soviet-style piece that dominates Tiananmen Square.

This congress, the 20th since the creation of the PCC in 1921, took place in a delicate context for China, which is facing a slowdown in growth due to repeated restrictions and diplomatic tensions with the West.

>> À lire aussi : “XXe Congrès du Parti communiste chinois : où sont les femmes?”

Depuis une semaine, quelque 2,300 délégués choisis par les différences instances du Party étaiten réunis à huis clos à Pekin, avec pour mission de manier l’équipe dirigeante du parti, et donc de la deuxième économie mondiale, et de trace les future orientations du to pay

The composition of the new central committee, a sort of “parliament” internal to the party, has been accepted, according to the new Chine nouvelle agency, which, however, has not revealed the list of 200 members.

An unusual scene in a very choreographed ceremony, former president Hu Jintao was escorted to the party, AFP journalists reported.

>> À lire aussi : “Cinq proches de Xi Jinping à suivre”

Visibly against his gré, l’homme de 79 ans, qui a presidé la China de 2003 à 2013, a été incité par des Employés à se lever de son siège, situé à côté de Xi Jinping. The scene was not explained or reported immediately by the state media.

On Sunday, Xi Jinping will likely be reinstated to the post of secretary general of the PCC, at the end of the first meeting of the UN Central Committee, which has around 200 members.

Simple formality, the procedure doit permettre à Xi Jinpin de décrocher en mars prochain un troisième presidential mandate inédit de cinq ans.

“Ce troisième mandat mettra fin à trois decennie de transformation (encadrée) du pouvoir” en Chine, relève Neil Thomas, an analyst of the Eurasia Group office.

Pour se maintenir au pouvoir, l’homme fort de Pekin avait ainsi fait supprem de la Constitution en 2018 la limite de deux mandates. Xi Jinping, 69 years old, he is not the president of the People’s Republic.

La charte du PCC modified

The Chinese Communist Party is an integrated company in the “central role” of President Xi Jinping. The nearly 97 million members of the party will have to “defendre le rôle central du camarade Xi Jinpin au sein du Comité Central du Party et du Party dans son ensemble”, the provision of the resolution adopted à l’unanimité.

The Parti communiste chinois has also decided to include for the first time in its charter a mention of Beijing’s opposition to Taiwan’s independence. The congress “accepte d’inclure dans la charte du parti des déclarations sur (…) l’opposition résolue et la dissuasion des separatistes qui cherchent à obtenir l’indépendance de Taïwan”, indicé la resolution.

Ce congrès devrait également déboucher sur une large recomposition du comité permanent du Bureau politique.

The new composition of this all-powerful organ of seven members currently – ​​which holds the reality of power in China – will be unveiled on Sunday.

>> À lire aussi: “XXe Congrès du PCC : za Xi Jinpin, le sacre ou le début du declin”

Selon des tradicionals non écrites, une partie des membres actuels attainuent l’âge auquel ils sont censés prendre leur retraite.

Conformément à la customume, the members of the permanent committee will be announced in order of importance, the number one being the general secretary.

À priori le numero deux ou le numero trois will be the next Prime Minister who will succeed Li Keqiang, en mars prochain.

Among the names evoked to replace him: Wang Yang, considered as one of the most vocal voices of the Party, or the current vice-premier Hu Chunhua.

Li Tian, ​​chef of the party in Shanghai, est également pressenti malgré sa gestion chaotic du confinement au printemps.

Continuité politique

The new permanent committee will be composed of “majorité de personnalités loyales à Xi Jinping”, under the leadership of Nis Grünberg, from the Institut Mercator d’études chinoises (Merics) in Berlin.

Nombre de sinologues estiment qu’aucun successor potential ne devrait émerger.

Depuis son arrivée au pouvoir fin 2012, Xi Jinping acumulé les pouvoirs au sommet de la deuxième puissance mondiale et presidé à un enforcement de l’autorité du régime.

Chef du Parti, chef des armées, chef de l’État… le dirigeant a plaidé pour la continuity de ses politiques lors d’un discours au ton triumphal à l’ouverture du congrès.

The “zero Covid” strategy should continue despite its negative consequences on the economy and the growing exasperation of the population in the face of confinement.

Loin de la diplomacy prudente de ses pédécesseurs, Xi Jinping devrait encore davantage faire entender la voix de la Chine. Quitte à accreitoire les tensions avec le grand rival américain, en particulier autour de la question de Taïwan.

Xi Jinping is a serious task “focused on the security of the regime”, a cabinet analyst of SinoInsider, a specialist in Chinese politics. Et de relever que ce terme a été cité 91 fois dans son discours dimanche dernier, plus que tout autre thème.

With AFP

Source by [author_name]