Publication:

On Tuesday, PSG will attempt to qualify against Maccabi Haifa for the final phase of the Champions League. Un match qui, hors du rectangle vert, va mobiliser des centaines de membres de force de l’ordre, la rencontre étant classée à risques.

Un match à enjeu sur et hors du terrain. The meeting between PSG and Maccabi Haifa, Tuesday, October 25, could be the occasion for the Parisian club to qualify for the eighth final of the Champions League. C’est aussi une rencontre considered à risques qui va être surveillée de près par les authorities avec un dispositif de sécurité “enforcé”, selon la préfecture de police de Paris.

The Direction nationale de lutte contre le hooliganisme classified this meeting with risks level 3 on a scale of 5, L’Équipe said on Sunday. C’est-à-dire que le match PSG-Maccabi Haifa “presente des risques avérés de trouble à l’ordre public”, selon la terminologie consecratede.

La préfecture de police (PP) de Paris ainsi announcement, lundi, que le dispositif de sécurité va être “reinforcé” pour cette rencontre. “Un dispositif renforcé alliant mobile forces and unités de la préfecture de police will be deployed aux abords du Parc des Princes but also in the capital, notably in public transport, in order to prevent possible clashes”, according to the PP, which ‘a pas précis le nombre de forces de l’ordre mobilisées.

According to a source close to the dossier, “environ 600 effectives” devaient initialement être engagés but “le nombre est peut-être monté depuis car c’est un match à hauts risques et l’ambassade d’Israël met une forte pression”. Près de 1,000 members of the forces of the order will be engaged to assure the security of the encounter, affirment pour leur part L’Équipe et Le Parisien.

According to the UEFA regulations, each club is required to reserve at least 5% of the capacity of its exclusive stadium at the disposal of the fans of the visiting club, or approximately 2,400 seats for the Parc des Princes. But “au consider des risques liés à la tenue du match (…), the organizer has limited to 1,650 the gauge of the number of Israeli supporters en tribune visiteurs”, as specified by the préfecture de police.

The tragic evening of 2006 and the CUP parcel

Les authorities redoutent cette rencontre car “ce sont des matches extremely sensitives, notably en raison du contexte autour d’Israël, même si actuellement ce pays ne figure pas particularement dans l’actualité”, raconte à L’Équipe un familier de ces sujets. Et il précis : “Ces matches contre des équipes israelines attract aussi beaucoup de fans du PSG de confession juive. Le temps de ces rencontres, ils incentive l’autre club, il est donc difficile de savoir precisely combien supporteront Haifa.”

Difficile aussi de savoir combien de fans du club israeli seront présents hors du parcage officiel dans le stade. But PSG is clear about this subject, according to Le Parisien: any supporter taking a place outside this zone and presenting a distinctive sign linked to Maccabi Haifa or Israel will be expelled from the Parc des Princes.

Sixteen years later, the spirits are still marked by the tragic evening of November 23, 2006. Tonight, PSG lost to Hapoel Tel-Aviv (2-4) in the group stage of the coupe. l’UEFA – l’ex-Ligue Europa. At the exit of the stadium, a French supporter carrying a scarf from the Israeli club was purchased by several individuals, fans of PSG, according to France Football. Un policier en civil lui vient en aide. La situation dégénère, le fonctionnaire shoot une balle avec son arme et blesse mortellement un homme. The investigation will finally conclude à la légité défense du policier.

Enfin, une banderole du Collectif ultras parisiens (CUP), brandie le 13 août dernier au Parc des Princes, pourrait aussi être source de tensions avec des des insraéliens. On pouvait y lire: “On traîne en bande comme à Gaza”.

A CUP leader recognizes from L’Équipe that “the context is particular for Tuesday, but on ne souhaite pas tomber dans le piège de la violence, on a fait passer des consignees dans ce sens”. Et il ajoute : “On soutient les Palestiniens, un peuple qui souffre, comme on a pu le faire pour les Ouïghours.” Il n’y a aucune volonté de faire passer des messages politiques”.

Le PSG qualified in the eighth round of the finale

In case of victory, Kylian Mbappé et ses coéquipiers peuvent assurer leur qualification pour la phase finale de la Ligue des Champions dès la 5d journée. But if Christophe Galtier’s men (8 points) concèdent le nul, they will have to hope that Juventus Turin (3 points) does not impose itself against Benfica Lisbonne (8 points).

À l’aller, le 14 September, les Parisiens avaient dominé le Maccabi Haifa (1-3). Mais leur adversaire avait une certaine résistance, menant même au score pendant 37 minutes before “MNM” – Lionel Messi (37th), Kylian Mbappe (69th) and Neymar (88th) – fasse parler son réalisme devant la cage malgré une pretation collective Parfua let

Christophe Galtier a d’ailleurs analysé avec lucidité, lundi, l’équipe adverse et sa performance delivered en septembre : “Nous n’avons pas été supris par la qualité du Maccabi Haifa à l’aller, ce n’est pas par hasard que nous avons été bousculés (une partie du match, NDLR)”, announced at the d’avant-match press conference.

Pour l’entraîneur parisien, l’équipe israelienne “est très bien organizée” : “Elle a un jeu très vif, alerte, très percutant et est dottee de joueurs très techniques avec un entraineur qui prône un jeu très intense, très agressif – dans le bon sens du terme – et très offensive”.

The milieu of PSG, Fabian Ruiz, also praised the “pressing very strong” of the Israeli team, before adding: “On va fournir un match de la même intensité. C’est un match très important pour nas avec nas supporters.”

Source by [author_name]