On ne peut plus vraiment dire que la perspective d’un avenir au nucléaire dans le Bugey, n’intères pas la population. En effet, au mois de mars Le Progres remarquait la faible participation à la concertation publique préalé au réaménagement territorial, lequel est indispensable pour l’accueil de centrales nouvelles génération.

“It’s extraordinary! »

L’enquête publique qui vient de se clore, et qui était ouverte entre le 20 septembre et le 22 octobre, a réuni quelque 1,500 contributions. C’est une enorme participation dans le cadre d’une enquête publique, comme le concèdent les administratoreurs. “C’est même extraodinaire!” “, said Jean-Louis Bechaud, Commissioner for Public Affairs.

Cette enquête publique est un avis demandé sur 25 points, qui portent sur la modification du Schéma de cohérence territorial Bugey Côtière Plaine de l’Ain (Scot Bucopa). Les contributions ont cependant toutes, ou presque, porté sur l’avis favorable ou défavorable à l’avenir du…