Publication:

Alors que la contre-offensive ukrainienne se pursuit dans le sud de l’Ukraine, nos envoyés spéciaux se sont rendus dans la région de Kherson. Dans le village de Mykhaïlivka, repris aux troupes russes début octobre, ils y ont rencontre des habitants qui leur ont fait le récit de sept mois de solidarité et de débrouillardise pendent l’occupation. Reporting by Melina Huet, Raid Abu Zaide and Ilya Dziadik.

The small village of Mykhaïlivka (Kherson region), located 4 km as the crow flies from the territories occupied by Russia, passed under the control of the Russian army in Mars, at the very beginning of the invasion, and a été repris par les troupes ukrainiennes le 2 october dernier. Épargnée par les bombs pendant sept mois, cette commune paisible a pourtant été la cible, il ya une semaine, d’un missile russe.

Aujourd’hui, comme pendant l’occupation, les habitants s’entraident. Marina est infirmière à domicile depuis plus de vingt ans. Elle aurait pu quitter le village en mars dernier, mais elle a décidé de rester pour soigner les villageois immobilisés, ou simplement pour apporter un soutien moral aux inhabitants.

De son côté, Valentyna, ancienne boulangère, s’est remise à faire du pain mais aussi des pâtes, alors que le village rencontrait des difficulties à s’approvisionner. Remise en état des machines, farine fournie par des paysans… Un système D pour une vente à prix costant.

Source by [author_name]