Publication:

On Monday, elected officials from the left wing of the American Democratic Party asked President Joe Biden to engage in direct talks with Moscow to quickly end the war. C’est la première fois qu’un tel appel émane du propre parti du pésident. Suivez les derniers développements en direct.

  • 2 hours 05: l’Otan met en garde Moscou contre le “pretexte” d’une “bomb sale”

L’Otan et les Occidentaux ont prévenu lundi octobre 24 la Russie qu’elle ne devait pas créer une “escalade” dans le conflict en Ukraine sous le “pretexte” d’une “bombe sale” que Moscou acte de nouveau Kiev de préparer.

Moscou avait avance pour la première fois ces accusations dimanche lors de talks téléphoneiques entre le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou et ses homologues américain, français, britannique et turc.

“Les Alliés de l’Otan rejettent cette allégation.” La Russia ne doit pas utiliser cela comme un prétexte à une escalade” du conflit en Ukraine, a tweet lundi soir le Patron de l’Otan, Jens Stoltenberg, après’être entretenu avec Pentagon chef Lloyd Austin and British Ministry of Defense Ben Wallace .

  • 1 hour 59 minutes: des élus démocrates appellent Biden à adjuster sa stratégie sur l’Ukraine

Left-wing voters of the American Democratic Party on Monday asked President Joe Biden, who unblocked billions of dollars in military aid to Ukraine in the face of the Russian invasion, to increase diplomacy and engage in talks. directs avec Moscou dans un but : une fin rapide à la guerre. C’est la première fois qu’un tel appel émane du propre parti du pésident.

“Nous vous appelons à compagner le soutien économique et militaire que les États Unis ont fourni à l’Ukraine d’une impulsion diplomaticique proactive, et à redoubler d’effort pour chercher un cadre réaliste pour un cessez-le-feu”, ont dit les élus dans leur lettre, en disant clairement être contre l’illegale et scandaleuse” de l’invasion de l’Ukraine et que toute solution devrait être apprové par Kiev.

“Mais en tant que legislators responsible for the manner in which tens of billions of dollars are spent by the American tax payer and military assistant in the conflict, we think that such involvement in this war creates également la responsabilité pour les États Unis de sérieusement explorer toutes les voies possible”, ont-ils ajouté.

Among them are figures Alexandria Ocasio-Cortez, Ilhan Omar and Pramila Jayapal, figures of the progressive wing of the party.

According to AFP and Reuters

Source by [author_name]