Publication:

During the new trial for sexual assaults and rapes of movie magnate Harvey Weinstein, the prosecution believed that his ultra-massive stature and his huge influence on the movie industry made him believe that he had all the rights to aggress victims

Deceased Hollywood magnate Harvey Weinstein has used his immense power to rape women who are terrified for their careers at the idea of ​​denouncing, and accused the ex-producer of the second trial on Monday, October 24. praise the mighty.

L’ancien “roi” du cinéma aged 70 years, aux grands succès primes comme “Pulp Fiction” or “The Artist”, a déjà été condamné à New York où il purge depuis 2020 une peine de 23 ans de prison, également pour violence and sexual aggression.

Un verdict qui fut un événement fondateur pour le movement #Metoo né il ya tout juste cinq ans aux États Unis et qui déclencha une déferlante mondiale toujours en cours contre les violences sexuales faites aux femmes.

At this location, Harvey Weinstein faced 11 major charges of sexual assault and battery against 5 women at hotels in Beverly Hills and Los Angeles in 2004 and 2013.

“Tous les droits”

With his ultra-massive stature and his huge influence on the cinema industry, he was made to believe that he had all the rights to attack his victims in hotel rooms, the deputy prosecutor of Los Angeles said on the first day of the hearing. un prétoire plein à craquer.

These women “avaient peur qu’il détruise leurs carrières si elles racontaient ce qu’il leur infligeait”, denounced the prosecutor Paul Thompson, qui va devoir convaincre pending deux mois un juré populaire de neuf hommes et trois femmes qui décidera d’aggerver ou non le sort de l’ancien faiseur de rois du cinéma américain.

Huit femmes should be presented à la barre et “chacune independent l’une de l’autre, sans se connaître”, a assured Paul Thompson, reprenant les propos des victims of Harvey Weinstein’s qualifier de “roi” et de “personnage le plus puissant de l’industrie” du cinéma.

Les jurés should entender le témoignage de victim qui suppliaient Weinstein de cesser de les violer, alors qu’il les forçait selon l’accusation à lui faire des fellations ou à le considerer se masturber. “Il est grand, masiv, en surpoids et dominateur”, avait témoigné l’une d’elle aupres des enquêteurs pour explicar sa submission, sa terror et son silence.

“J’avais peur”

“J’avais peur qu’il m’arrive quelque chose dans la chambre ou à l’extérieur, si je n’étais pas bien sage, à cause de son pouvoir” dans le milieu du cinéma, avait raconté une autre femme.

Weinstein has influence and ties to America’s “power of presidential candidates,” denounced by a producer photo of Democrat Hillary Clinton in 2016 by Donald Trump.

The first five charges – qui deposeront toutes à Los Angeles sous le pseudonyme de “Jane Doe” – figure Jennifer Siebel Newsom, épouse du governor démocratic de California Gavin Newsom.

S’il est recognized guilty, Harvey Weinstein – qui a plaidé non coupable de tous les chiefs d’accusation – pourrait être condamné à plus de années supplémentaires behind the bars.

After an initial rejection by the justice system, the Supreme Court of New York finally authorized in August the former producer to appeal his conviction in 2020, giving a new dimension to the Los Angeles trial.

# Me too

Mark Werksman, Harvey Weinstein’s lawyer, confirmed to a jury that sex works in Hollywood, a feature that gives the #MeToo movement momentum.

“Le sexe servait de monnaie d’échange. Cela a peut-être été désagréable et gênant… mais c’était consensuel.” “Le casting commencait dans la chambre. Tout le monde le faisait. Il l’a fait. Car chacun voulait quelque chose de l’autre,” added Mark Werksman. “Regardez-le. Il n’est pas Brad Pitt or George Clooney. Vous pensez que ces belles femmes ont couché avec lui parce qu’il est sexy ? Non. Elles l’ont fait parce qu’il était puissant.”

90 women

A total of 90 women have not accused Angelina Jolie, Gwyneth Paltrow and Roseanne Arquette of cruelty, sexual assault or violence against Harvey Weinstein. But the délai de prescription a été dépassé dans nombre de ces affairs, certaines remontant à 1977.

L’ex-producteur est également inculpé au Royaume-Uni pour des agressions sexuelles qui remonteraient à 1996.

L’ancien producteur a toujours assured que toutes SES ABCATRISES étaiten consentantes, tandis que son avocat plaide qu’il n’existe aucune prouve médico-légale ou de témoin crédible pour étayer les accusations.

Harvey Weinstein’s new lawsuits coincide with the premiere of She Said, which premiered Oct. 13 at the New York Film Festival, and two New York Times reporters tracked down the powerful producer.

With AFP

Source by [author_name]