En gros c’est du 50/50. Le projet de réaménagement de l’avenue des Frères-Lumière (Lyon 8e) qui suscité tant de réactions laisse finalement appareire deux camps, peut être trois en comptant cette “majorité silencieuse” que l’on n’entendra pas, rerette l’ one of the participants. Il n’empêche. Si ce jeudi, jour de réunion publique à l’université Jean-Moulin tout le monde ou presque reconnaisait le besoin d’un “paisement nécessaire” et de plantations foursés sur cette artère “d’un autre temps”, on a bien vu ou plutôt entendu, deux point de vue s’affronter.

Les esprits ont fini par s’échauffer

D’un côté (plutôt les inhabitants), ceux qui saluent l’intention des élus écologists ” d’ameliorante la qualité de cet espace public “. De l’autre, (plutôt…

Source by [author_name]