[ad_1]

Les députés du Rassemblement national ont observe a moment of silence jeudi soir devant l’Assemblée nationale “en hommage à Lola”, la collégienne assassinée la semaine dernière à Paris.

Around 6:30 p.m., the head of the file of deputies RN Marine Le Pen and the interim president of the party Jordan Bardella, surrounded by several dozen deputies, euro-deputies and regional councilors of Ile-de-France, gathered in front of the building “en hommage à Lola et en soutien à sa famille et ses proches.

Une minute of silence n’est jamais une récupération politique, c’est un hommage

“Toute la nation française a été terribly choquée par cet assassination barbare” and “c’est le droit et le devoir de la representation nationale que de demander au gouvernement ce qu’il compte faire pour que de tels actes ne se reproduisent pas”, Ms. Le Pen said.

“On assiste là au crime de trop, celui qui nous oblige maintenant à l’action efficace”, at-elle added, en réfutant toute volonté de récupération.

“Une minute de silence n’est jamais une récupération politique, c’est un hommage, quelque chose qui sera ressenti je pense par les proches et la famille de Lola comme un partage de leur douleur,” she affirmed.

This tribute was held in parallel with another assembly organized in the XIVe arrondissement of Paris by the “Institut pour la justice”, a well-known association close to Eric Zemmour, where several people responsible for the Reconquest were present!

Mme Le Pen explained s’être dissociée de ce second rassemblement car “au fur et à mesure, il est apparu” que celui-ci “s’éloignait de la tonalité que nous souhaitions donner à cet hommage”.

Obsèques lundi

The principal suspect of Lola’s murder, Dahbia B., a 24-year-old Algerian, was put on trial on Monday for “murder” and “aggravated rape” and then imprisoned. Elle était entrée légally en France en 2016 avec un titre de séjour étudiant, mais faisait l’objet d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF) depuis août.

Les obsèques de l’adolescence se tiendront lundi, à 14h30, à Lillers, dans le Pas-de-Calais. Il s’agit de la ville d’origine de la mère de la collégienne.

En attendant la cérémonie, les parents de la fillette ont appelé “au respect” ce jeudi.

Que ceux qui apportent leur soutien le fassent sans écharpes officielles

“Dans l’effroi et la douleur dans leschenes nous sommes, nous aspirons à la paix et au recueillement pour faire notre deuil.” Pour la mémoire de Lola, nous souhaitons que les diverses cerémonies se déroulent dans un esprit de sérénité et de calme, loin des agitations politiques et médiatiques”, ont écrit les paitres de Lola in a communiqué.

“Nous souhaitons que celles et ceux qui viendront apporter leur soutien” le fassent “sans écharpes officielles ou signe particulier d’appartenance à un organisme politique”, ajoutent-ils.