Publication:

About 50 people are dead and 70 others wounded in Burma during an airstrike on a concert organized by an important rebel group, a spokesman for that group announced on Monday.

Des opposants de la junta au pouvoir visés par une attaque air en Burmanie. Une cinquantaine de personnes sont mortes et 70 autres ont été woundedes, dimanche 23 octobre, lors d’un bombardement sur un concert organized par un groupe ethnic minority oppos à la junta militaire, selon un porte-parole de ce groupe.

“Dimanche vers 20 h 40 (14 h 40 GMT), deux avions militaires birmans ont attacé” une cérémonie organized by l’Armée pour l’indépendance Kachin (KIA) – l’un des groupes rebelles les plus puissants de Burmanie –, a declaré à l’AFP le colonel Naw Bu.

“Environ 50 personnes ont été tuées”, he said, emphasizing that it was dealing with members of the KIA and civilians, and ajoutant qu’environ 70 personnes avaient été blessées.

Les médias locales ont rapporté que jusqu’à 60 soldiers of the KIA et civilians avaient péri.

Sur des images partagées par ces médias, on peut voir des bris jonchant le sol, presented comme étant le résultat de ces attaques.

Insults are common

The bureau of the United Nations in Burma said “profondement préoccupé et sadristé par les informations faisant état de frappes aériennes qui ont eu lieu à Hpakant, dans l’État Kachin”.

“Les premiers rapports sugentent que plus de 100 civilians potrouint avoir été touché par les bombardements,” he declared in a communique.

Contacté, un porte-parole de la junta burmane n’a pas voulu faire de commentaire sur ces informations.

Des affrontements regularly oppose the KIA to the army depuis des décennies et d’intense combats ont éclaté à la suite d’état de l’année dernière.

La Burmanie est en proie à la violence depuis que l’armée a versé le gouvernement élu d’Aung San Suu Kyi en février 2021. Depuis lors, des mouvements d’opposition, dont somes sont armés, ont vu le jour dans all le country , ce à quoi the military responded by force.

La junte affirme que ses opérations visent les “terroristes”.

According to the spokesperson of the KIA, Naw Bu, the attack on Sunday targeted the celebrations of 62d Anniversaire de la formation de sa branche polique, l’Organisation pour l’indépendance Kachin (KIO).


Reporters – Birmanie © France 24

According to AFP and Reuters

Source by [author_name]