La feare d’une pénurie de carburant significantly affects les réservations de dernière minute pour les vacances de la Toussaint, indique une étude * de Pap.fr, site d’annonces immobilières entre particuliers.

” Or, ces petites vacances se réservent tradictionellement à brève échéance et ne sont pas anticipées comme peuvent l’être les vacances de Noël et de février “, observed-t-il.

Dans le contexte actuel de pénurie de carburants, les destinations desservies par le train tirent un peu mieux leur épingle du jeu.

Une baisse des réservations de 18.9%

Alors que les vacances de la Toussaint avaient enregistre en 2021 des demandes de réservations, la situation n’est pas la même en cette eveille de la Toussaint 2022.

The drop in last-minute bookings has impacted the whole of holiday rental bookings, which are down 18.9% on Pap.fr. “Un chiffre qui pourrait encore augmenter dans les jours qui viennent”, estime le site.

Effondrement des réservations de dernière minute

Generally, approximately 40% of booking requests for Toussaint vacations are made in the two last weeks before the start of the vacation.

This year 2022 is marked by a collapse in demands as of the weekend of October 8-9, with – 15.2% over the week of October 3 to 9 compared to last year. “Soit au pire moment puisque celarespond precisely à l’échéance de deux semaines avant le début des vacances…”, underlines Pap.fr.

“This catastrophic situation adds to the bad dynamics observed since the beginning of September, where in a gloomy economic context marked by problems of purchasing power, the volume of reservations was already down in 2022 compared to 2021 », poursuit le site d’annonces immobilières.

Then, from the week of October 10 to October 16, the drop increased to -36.5% compared to last year.

Drome, Bas-Rhin, Vaucluse: booking discounts plus 20%

The wine route of Alsace, the châteaux of the Loire, the villages of the Drôme and the Vaucluse… Tous les départements don’t l’offre touristique repose sur une itinérance locale sont ceux qui reculent le plus.

In effect, the Drôme recorded a drop in rental bookings of 29.3%, the Bas-Rhin by 27.3%, the Ardèche by 26.9% and the Vaucluse by 23.7%.

Annecy, Saint-Malo, Deauville : ceux qui partent prendront le train

Cette fear of not being able to dispose of carburant au départ comme au retour s’ajoute à celle plus ancienne d’un dérapage des prix des carburants. Conséquence : à quelques rare exceptions, ce sont celles qui sont desservies par le train qui tirent le mieux leur épingle du jeu.

Par exemple, les locations à Deauville, desservie par le train, sont stable à + 0.2 %, quand Cabourg, sans train, recule de 13.3 %.

À Saint-Malo, desservie par le train, elles progressent de 28.1%, tandis que Dinard, non desservie, ne progresse que de 8%. À Annecy, qui benefite d’une desserte SNCF, les locations augmentent de 25% par rapport à 2021.

Source by [author_name]