L’usine Renault Sandouville est arrêtée depuis le 24 octobre jusqu’au 1er novembre, à cause d’une pénurie de Calcuurs d’infection.

Les salariés de Renault Sandouville (Seine-Maritime) vont vivre une fin de mois d’octobre moins animée qu’à l’accoutumée. L’usine dans laquelle ils travailment est en effet fermée depuis ce lundi October 24, jusqu’au November 1. Un arrêt d’une semaine dû à une Pénurie de Calcuurs d’infectionfornis par Bosch, détaille Paris-Normandy Havre.

Décision a donc été prize de fermer le site. Ceci au cours d’un comité social et économique (CSE) extraordinaire, tenu ce lundi October 24 at the end of the morning. Une décision qui ne ravira pas les salariés et syndicats, qui se plaignent de ces arrêts intempestifs depuis de nombreux mois.

La production des Renault Traffic, notably, risque donc d’être impactée. Le carnet de commandes est en effet rempli et le Losange a mis en place a recruiting campaign, pour faire face à cet afflux de commandes. À voir si l’usine porra repartir au 2 novembre prochain.

Un nouveau coup d’arrêt for Renault Sandouville

Il s’agit d’un nouveau coup dur pour Renault. En effet, les usines automobiles sont regularly arrêtées depuis 2020. La faute à diverses pénuries. “Habituellement”, pour ainsi dire, cela concerne les semiconducteurs. Des pièces fabriquées majoritairement en Asie de l’Est. Un territoire toujours miné par la Covid-19, ce qui empêche le travail et les exportations de ces materials de se faire correctly.

Fin septembre, l’usine de Douai avait été arrêtée, pour cette raison de pénurie de semi-conductors. Plus tôt dans l’année, en avril, cette même infrastructure avait été stoppée pour une raison similaire. Les usines tricolores de Stellantis sont également réguellemente touchées par ces problèmes.

Rappelons que Renault s’attend à ce que la pénurie de semi-conducteurs se prolonge jusqu’au second semester 2023. De quoi créer de nouvelles fermeture temporaires de certaines usines.

À lire aussi sur Auto-Moto.com :

Source by [author_name]