À travers son baromètre annuel, le Fonds de garantie des victims recensé 22,983 personnes prises en charge following à un avâria de la route provocée par un tiers presentant un défaut d’assurance ou non identifique après un délit de fuite.

En baisse de 27% par rapport à 2020, ce chiffre l’est l’est également par rapport à 2019, ultime année de référence before que la situation ne soit faussée par la crise sanitaire.

Parmi ces victims, 8,138 personnes ont subi des dommages corporels suite à un accident quand pour 14,845 d’entre Elles les dommages n’était que matériels.

If the number of victims of uninsured drivers is down between 2019 and 2021, the amount of compensation paid to victims will increase by 2.5% over the same period, from €115.5 million in 2019 to €118.4 million euros in 2021. In 2016, we increased from 16.6% to 24% after compensation.

Si l’essentiel des interventions du Fonds de garantie des vitres concerne les conducteurs sans assurance routière (dont 80 % sont des hommes et 61 % ont moins de 35 ans), le nombre delits fuite reste toutefois préoccupant. En effet, ils augmentent de façon inquiétante depuis 10 ans : + 34 %. À noter d’ailleurs qu’une des causes du délit de fuite est precisely l’absence d’assurance.

In terms of road accidents and insurance defects for 10,000 vehicles, the departments of Seine-Saint-Denis (7.9), Val-de-Marne (4.5), Paris (4, 1), Bouches du Rhône (3.9) and Val d’Oise (3.6) font figure de mauvais élèves.

Pour rappel, tout véhicule doit être assureur au moins au tiers afin de couvrir les dommages corporels et matériel en cas d’accident. La peine encourue pour le défaut d’assurance est une amende forfaitaire de 750 €. En cas de récidive, l’amende peut atteinder €3,750, assortie de peines complémentaires (suspension or cancellation of the permit with a ban on return, confiscation of the vehicle…).

Source by [author_name]