La mauvaise voiture pour le mauvais marché au mauvais moment… C’est à peu près ainsi que l’on peut résumer l’histoire, très courte, de l’Edsel.

Au sortir de la deuxième guerre mondiale, les américains restent encore fidèles à la marque à l’ovale bleu; mais surtout pour le prix et pas vraiment pour la qualité.

Ford a été incapable de monter en gamme et proposer des vehicles pour les classes moyennes supérieures.

General Motors, de son côté, vend de la Chevrolet mais aussi des Cadillac. Also, Henry Ford II chooses a car capable of going against GM.



L’Edsel Roundup est un break 2 portes symbolisant l’entrée de gamme des carrosseries breaks. Photo by DR

Les fées du marketing se penchent sur le projet

The project of this new range was launched in April 1955. It is about preparing nothing less than the car of the future, full of gadgets and innovations like the command of the gearbox (automatic) in the center of the steering wheel.

Il faut proposer un produit qui enthousiasme les classes moyennes en cassant les codes. Pour cela, des études de marché testent les attentes des consommateurs, à grands renforts de dollars. Plus de mille revendeurs sont nommés en dehors des concessionnaires traditionalels Ford et Mercury.

Et, pendent des mois, des groupes de travail vont imagine le nom de la future voiture. After 6,000 propositions, it will be Edsel, the name of Henry Ford’s son, who died of cancer in 1943.


Publicité du break Bermuda ;  l'Edsel Bermuda with its flanks covered with wood is the haut de gamme de la jeune marque.  Photo by DR
Publicité du break Bermuda ; l’Edsel Bermuda with its flanks covered with wood is the haut de gamme de la jeune marque. Photo by DR

La Communication en exergue

Jusque-là, rien n’a filtré sur l’ésthétique de la future voiture. Mais les responsables de la communication vont planier un launch qui defie l’imagination. Ford ne lésine pas, les investissements sont enormes : des millions de dollars dont 50 pour la publicity.

Dix-huit modelèles différences seront disponibles: deux-portes, quatre-portes, cabriolet avec hardtop ou capote, break, berlines, motorisés par des blocs V8 de 300 à 345 ch.

Un show télévisuel est prévue pour le launch de la voiture, le 13 october 1957. Release of one hour, christened “The Edsel Show”, est anime Frank Sinatra, Bing Crosby or Louis Armstrong encore. Price: $250,000.


L'Edsel Corsair de 1958 est dérivée des Mercury.  It receives les moteurs les plus puissants et ne comprend que des hard-tops.  Photo by DR
L’Edsel Corsair de 1958 est dérivée des Mercury. It receives les moteurs les plus puissants et ne comprend que des hard-tops. Photo by DR

Deception

La comm’ a bien fonctionné puisque près de trois millions de curieux vont chez un concessionnaire. Les américains découvrent alors l’Edsel, mais c’est une sorte de consternation.

C’est d’abord le physique qui ne passe pas; et puis, en dehors d’une face avant peu consensuelle, le reste de la carrosserie ressemble trop aux productions Ford.

And yet, the Edsel is original. Mais tous les modèles ont un common point: l’énorme calandre ovale, qui concentre les quolibets: collier de cheval, lunette de WC et d’autres plus connotés sexuelement.

Un maximum de gadgets sont sensés plaire à la clientele mais les carnets de commandes sont presque vides.


In 1960, the front face was revised, the range was simplified and a small V6 of 145 hp appeared.  Mais rien ne sauvera le soldat Edsel.  Photo by DR
In 1960, the front face was revised, the range was simplified and a small V6 of 145 hp appeared. Mais rien ne sauvera le soldat Edsel. Photo by DR

Une gamme plethorique

At the launch, eighty-eight models are present with four finishes and three layouts. La gamme comprend la Ranger entrée de gamme (serlines and hard-tops 2 or 4 doors), puis la Pacer, version plus luxueuse avec un cabriolet en plus (une version qui ne durera qu’un an).

Suivent la Corsair (plus grande et plus puissante), la Citation, la Roundup (break 2 portes d’entrée de gamme), la Villager (break 4 portes, 6 or 9 seats assizes) and la Bermuda, un break 4 portes “woody ” haut de gamme qui disparaît in 1959.

Tous sont, unfortunately, plus or minus inspired or based on existing Ford or Mercury models.

This content is blocked because you have not accepted cookies and other tracers.

En clicking sur “accept”cookies and other tracers will be set and you will be able to visualize the content (plus information).

En clicking sur “J’accepte tous les cookies”vous authorize des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nas sites et applications à des fins de personalization et de targeting publicitaire.

Vous gardez la possibilité de withdraw votre consentement à tout moment en consultantre politique de protection des données.
Gérer mes choix



Des prix eléfêt et une conjoncture difficile

L’Edsel n’a pas de chance ; its price is relatively high (between 2,519 and 3,801 $) and its appetite; pour en rajouter, la qualité de fabrication est mediocre et de nombreux pépins techniques (fuites à répétition…) viennent entacher une image déjà désastreuse.

Pour parachever le tableau, les Etats-Unis entrent en récession en 1958 ; ce sont les voitures de milieu de gamme qui en font les frais.

Ford will present at a price of 100,000 and 200,000 units; en 1958, 63,000 ventes, puis 43,000 en 1959 malgré une forte simplification de la gamme et, enfin, 3,000 voitures en 1960.

Ford is $3,000 for a 1960 Ranger priced at $2,635. In November 1960, a simple encounter with Edsel’s adventure took place.

Source by [author_name]